Menu

Santé Publié

Coronavirus : Sanofi a livré son stock de Nivaquine et Plaquenil au ministère de la Santé [Rectificatif]

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Susceptible de guérir efficacement des patients du coronavirus, selon les recherches scientifiques en cours, l’antipaludique produit par le laboratoire français Sanofi et contenant de la chloroquine est devenu le nouvel or noir du secteur de la médecine mondiale. Rapidement, le Maroc a donc pris contact avec Sanofi Maroc pour acquérir l’ensemble de ses lots et lui en a commandé d’autres, a confirmé la filiale marocaine du laboratoire à RFI. Ces lots acquis seraient constitués de 10 000 doses.

L’information n’ayant pas été démentie par l’exécutif marocain, le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, a même affirmé que sous forme de médicament Plaquenil, la molécule développée par Sanofi était administrée à «tous les patients atteints de coronavirus ou en montrant les symptômes» au Maroc.

Un communiqué du ministère de la Santé, parvenu à Yabiladi, a souligné mercredi que ce traitement était en phase de test et qu’une fois celle-ci finalisée, l’administration du médicament aux patients obéira à un protocole spécifique, qui devra être défini par une commission médicale nationale.

Cependant, c’est pour cette même raison que le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a estimé il y a quelques jours que ce traitement ne pouvait être systématisé à tous les malades dans son pays, les expériences menée en France, quoique prometteuses, étant toujours en cours.

Pour sa part, le ministère marocain de la Santé souligne que l’utilisation de la chloroquine pour les patients atteints de coronavirus «se fera uniquement dans les hôpitaux», appelant de la sorte à éviter l’automédication et l’afflux grandissant vers les officines pour s’approvisionner en doses de ce médicament.

Article modifié le 2020.03.21 à 17h05

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate