Menu

Société Publié

Les enfants marocains moins épanouis que leurs pairs, selon l’OMS et l'UNICEF

Dans un rapport publié en ce mois de février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et la revue scientifique médicale britannique The Lancet se sont intéressés à l’épanouissement des enfants. L’indice classe le Maroc à la 14e place dans la région MENA, derrière l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. / Ph.DR

Le Maroc figure à la 105e place sur 180 de l’indice de prospérité des enfants, établi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et la revue scientifique médicale britannique The Lancet.

Ce classement permet de «comparer les résultats concernant l’épanouissement de l’enfant, en incluant des mesures de la survie et du bien-être de l’enfant, qui s’appuient sur la santé, l’éducation et la nutrition ; de l’environnement durable, moyennant un indicateur relatif aux émissions de gaz à effet de serre ; et de l’équité, ou des écarts de revenus», indique l’OMS sur son site.

Intitulé «Quel avenir pour les enfants du monde ?», le rapport constate que «l’avenir de chaque enfant ou adolescent dans le monde est compromis par la menace imminente que représentent la dégradation écologique, les changements climatiques et les pratiques commerciales abusives qui poussent les enfants à la consommation d’aliments lourdement transformés issus de la restauration rapide, de boissons sucrées, d’alcool et de tabac».

Ainsi, le royaume obtient un score de 0,61 pour l’épanouissement ; 0,68 pour la survie et 0,55 pour la prospérité – un score global proche de 0 indiquant un très mauvais niveau.

Le Maroc, 14e dans la région MENA et 7e en Afrique

Avec ces notes, le Maroc arrive ainsi à la 14e place dans la région MENA. Il est, en effet, devancé par la plupart de ses voisins. L’Arabie saoudite (36e mondial) arrive à la première place, suivie par le Koweït (42e), Bahreïn (47e), les Émirats arabes unis (49e), le Qatar (54e) et la Tunisie (57e). Le Sultanat d’Oman (61e), à la 7e place dans le monde arabe, est suivi par la Jordanie (62e), le Liban (73e), la Libye (74e), la Palestine (78e), l’Algérie (85e) et l’Egypte (103e).

En Afrique, le Maroc arrive à la 7e place, derrière la Tunisie, l’Île Maurice (67e), la Libye, l’Algérie, les Seychelles (89e) et l’Égypte.

Le rapport regrette le fait qu’au moment où les pays les plus pauvres doivent faire davantage pour que leurs enfants puissent vivre en bonne santé, les émissions excessives de carbone – provenant de façon disproportionnée des pays les plus riches – soient une menace pour l’avenir de tous les enfants.

Le rapport met en lumière une autre menace qui pèse sur les enfants, dont le marketing nocif, et appelle à protéger les enfants. Ainsi, les membres de la Commission OMS-UNICEF-The Lancet appellent à un nouvel engagement mondial, en faveur des enfants et guidé par ceux-ci. L’occasion de plaider pour le placement des enfants et des adolescents au centre des efforts pour parvenir à un développement durable.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate