Menu

Politique Publié

Ceuta et Melilla unissent leurs forces contre le Maroc

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Juan Medina - Reuters

Les présidents de Ceuta et Melilla se verront lundi 17 février à Málaga pour examiner les fermetures des frontières. Une réunion destinée à préparer des mesures devant assurer aux deux villes de «ne plus dépendre du Maroc».

Elle s’inscrit dans le sillage de la lettre de Juan Vivas et Eduardo de Castro adressée le 28 janvier à Pedro Sánchez, indique le porte-parole du gouvernement de Ceuta dans des déclarations à la presse, rapportées par El Diario.

A cette occasion, il a annoncé que les villes autonomes prévoient à Málaga de «répondre de manière énergique à la pression qu’elles subissent de l'autre côté de la frontière», soulignant que les deux présidents sont déterminés à «défendre les intérêts» de leurs citoyens.

La prochaine réunion servira à chaque partie «de présenter son plan d’action» dans la perspective «de développer une stratégie communes pour les deux villes autonomes», a-t-il affirmé mais sans révéler pour autant ses grandes lignes.

Le choix de Málaga pour accueillir la rencontre n’est pas fortuit. Traditionnellement, les responsables politiques de Ceuta et Melilla sont proches de l’Andalousie.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate