Menu

Société Publié

Maroc : Premières condamnations dans l’affaire «Hamza mon BB»

Temps de lecture: 1'
La blogueuse marocaine Soukaina Jannah alias «Glamour» a été ainsi condamnée à deux ans de prison ferme. / Photomontage

Le tribunal de première instance de Marrakech a rendu mardi soir ses premiers verdicts à l’encontre des accusés dans l’affaire dite «Hamza mon BB».

Ainsi, selon plusieurs sources médiatiques, la cour a reconnu coupables la blogueuse marocaine Soukaina Jannah, connue sous le nom de «Glamour», ainsi que le journaliste Simo Daher et le propriétaire d’une agence de location de voitures, A. S., de «participation à l’accès frauduleux au système de traitement informatique des données» et «diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans son consentement, dans le but de nuire ou de diffamer», entre autres.

Ils ont ainsi été condamnés à deux ans de prison ferme chacun assorti d’une amende de 10 000 DH. Ces trois accusés étaient poursuivis, dès le début de cette affaire, en état d’arrestation. La cour avait condamné un policier impliqué dans cette affaire à dix mois de prison ferme.

Pour leur part, la chanteuse Dounia Batma et sa sœur Ibtissam, poursuivies en état de liberté dans le cadre de cette même affaire, ont été de nouveau entendues lundi par le juge d’instruction et confrontées aux victimes.

Les sœurs Batma avaient bénéficié de la liberté provisoire en s’acquittant d’une amende globale estimée à 900 000 dirhams.  

L’affaire dite «Hamza mon BB» fait la Une des journaux au Maroc depuis fin décembre, date à laquelle les autorités ont interpellé la chanteuse marocaine Dounia Batma à son arrivée à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Elle a été entendue une deuxième fois, avant qu’elle soit poursuivie en liberté provisoire. Sa sœur Ibtissam Batma est également poursuivie.

L’affaire a éclaté en août dernier lorsque la chanteuse marocaine Saïda Charaf, victime d’une campagne lancée par un compte sur Snapchat et Instagram, avait été la première personnalité à porter plainte contre l’administrateur anonyme de ce compte. Ce dernier révélait des détails sulfureux et intimes concernant la vie privée de plusieurs personnalités marocaines, dont des stars, depuis déjà plusieurs mois.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com