En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Société Publié

Maroc : Les salafistes graciés demandent la libération de leurs compagnons

Au cours d’une conférence de presse tenue à Rabat, les trois prédicateurs Hassan Kettani, Mohamed Rafiki (dit Abou Hafs) et Omar Haddouchi, heureux bénéficiaires d’une grâce royale ce week-end dernier, ont appelé à la libération de 900 autres compagnons, qui seraient de leur avis des «prisonniers d’opinion». Ils affirment en outre avoir subi des tortures et mauvais traitements au cours de leur détention qui a duré neuf années.

Temps de lecture: 2'
Hassan Kettani, Mohamed Rafiki et Omar Haddouchi en conférence de presse à Rabat

Les trois cheikhs conservateurs Hassan Kettani, Mohamed Rafiki et Omar Haddouchi sont reconnaissants envers le Roi qui les a graciés à l’occasion de l’Aid Al Mawlid. Apparus ensemble en public hier jeudi à Rabat, ils n’ont pas manqué d’adresser des remerciements au souverain Mohammed VI ainsi qu’au ministre de la Justice Moustapha Ramid, mais aussi de rappeler qu’ils n’étaient pas hostiles à la monarchie et au Roi.  A présent, les dirigeants de la Salafia Jihadia, une branche conservatrice de l'islam, appellent à la libération de leurs 900 compagnons toujours sous les verrous.

Salafistes terroristes ?

Motif de leur incarcération : les trois prédicateurs étaient «accusés d’avoir orchestré» les attentats qui ont eu lieu à Casablanca le 16 Mai 2003. Des suspicions à l’encontre de plusieurs salafistes ont germé et conduit à des arrestations massives. Et pourtant, «nous avons été mis en prison parce que notre seul crime a été de dénoncer l'intervention étrangère dans les pays musulmans», a déclaré Abou Hafs. A présent, «nous voulons l'ouverture d'une enquête sérieuse sur les attaques du 16 mai pour faire la lumière sur ces événements. Les Marocains ont le droit de savoir qui est vraiment derrière ces attaques», a rajouté Hassan Kettani.

Torturés dans leurs geôles ?

Au cours de leur entretien avec la presse, les trois prédicateurs ont dénoncé «un non-respect des droits fondamentaux des prisonniers». Omar Haddouchi a révélé ainsi avoir été torturé en prison. Un séjour dont «les conditions étaient encore pires que dans le centre de détention américain à Guantanamo où les prisonniers ont le droit de lire le Coran». «Ils m'ont déshabillé et j'ai été frappé sur tout mon corps, je n’arrive plus à voir parfaitement avec mon œil gauche» a-t-il déclaré devant une foule de journalistes et de supporters salafistes.

«Je pardonnerai tout ce que j'ai vécu, si elle se traduit par la liberté de mes camarades prisonniers et à condition que les autorités mettent fin à ces abus», poursuit Omar Haddouchi. Interpellé quant à la formation éventuelle d'un parti politique à tendance salafiste, celui-ci note «qu'il est encore trop tôt pour y penser». Cependant, les réflexions vont bon train  pour «une application de cette option par des moyens pacifiques».

Les Salafistes prônent le retour à l’Islam pur et dur. Jugés tous «très conservateurs», seule une partie d'entre eux sont adeptes du «djihadisme», autrement dit de la «lutte armée». 

18 commentaires
Hassan Kettani
Auteur : ZM31
Date : le 16 juin 2013 à 12h32
J'ai appris que H. Kettani a traité les berbères marocains de fils de singes et de porcs ! Comment se fait-il qu'un prédicateur et donc un croyant puisse tenir de tels propos, ne doit-il pas donner l'exemple ?
BRAVO
Auteur : amed69
Date : le 14 février 2012 à 10h42
ALLAH ET AVEC VOUS!!!!!!!
@2002nidal
Auteur : abdo447
Date : le 12 février 2012 à 16h33
Je suis d'accord avec toi , l'islam est venu pour le Bien-être de l'humanité et Non Pas pour L'anéantir.

Pour ce qui est des prisonniers Salafistes, je pense que c'est une bonne Chose de les avoir amnistié car ils sont Citoyens Marocains et le Maroc doit savoir Pardonner Ses Fils à condition qu'ils rejettent la Violence et défendent leur Droits et leur Convictions de Manière Civilisée et pacifique.
islam
Auteur : 2002nidal
Date : le 12 février 2012 à 15h53
الاسلام لن يخدم مصالح المسلمين حتى تندتر كل المجموعات الظلامية التي تحرف الايات القرانية و الاحاديث وفق مزاجهم و مصالحهم.
الاسلام دين وسط ومن يبتغي التطرف فهو يبحث عن الفتنة.
لا احد يملك الحقيقة المطلقة سوا الله
c est une erreur de les gracier,ils vont nous pourrir la vie
Ils jouent avec le feu!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 11 février 2012 à 23h03
Qu'on les enferme à nouveau avec leurs compagnons, et l'affaire est close!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com