Menu

Environnement Publié

Luxembourg : Menace sur les exportations agricoles marocaines avec l’interdiction du glyphosate

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Depuis le 1e février 2020, l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate au Luxembourg est supprimée, faisant de ce pays le premier en Europe à interdire complètement cet herbicide. La décision est prise dans le cadre d’un plan de sortie de l’utilisation de cette substance. Ce programme est basé sur une aide financière qui prévoit que pendant deux ans, «les viticulteurs reçoivent 50 euros par hectare, plus 20% du prix des machines qu’ils doivent acheter».

Si cette démarche est saluée par les détracteurs du glyphosate, produit de plus en plus mis en cause dans le développement rapide de maladies cancéreuses, la question se pose sur le devenir des exportations des pays n’ayant pas encore légiféré sur une interdiction complète de la substance. C’est le cas notamment du Maroc, dont les exportations agricoles à destination de l’Europe ne tient pas compte de cette restriction.

Sur le plan européen, les restrictions ainsi que les réglementations régionales en matière de contrôle sur les pesticides ont en effet donné lieu à des blocages d’importation de fruits et de légumes en provenance d’autres pays, qui ne suivent pas les mêmes normes d’emploi des pesticides. «C’est notamment le cas de l’Egypte», a rappelé précédemment à Yabiladi Faïçal Ouchen, secrétaire général du Syndicat national des paysans au Maroc, en évoquant «des cargaisons refusées aux portes de l’Europe à cause des produits phytosanitaires».

Ce mardi, c’est le site de l’hebdomadaire Challenge qui rappelle que le Maroc «continue de tolérer et ce, au mépris de la santé des citoyens, l’usage d’herbicides ayant pour principe actif le glyphosate (à l’exception des mélanges en association avec le Co-formulant la POE-Tallowamine)». Par ailleurs, le magazine souligne le risque d’éventuels refus de cargaisons, si d’autres pays européens venaient à emboîter le pas au Luxembourg et que la réglementation marocaine en termes de pesticides ne s’aligne par sur les normes des Etats acheteurs.

La marque Roundup de la firme américaine Monsanto, rachetée par Bayer, est le premier et le principal pesticide mondialement commercialisé et contenant du glyphosate.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com