Menu

Société Publié

Le Portugal refuse la demande d'asile d'un groupe de huit migrants marocains

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le service d’étrangers et des frontières (SEF) du Portugal a refusé cette semaine d’accorder l’asile à huit jeunes marocains, arrivés par la mer à Monte Gordo peu avant Noël dernier.

Selon Diário de Notícias, cité par le média Portugal Resident, la décision a été prise par le bureau de l'agence pour les réfugiés et l'asile (GAR) dans le but de «dissuader les trafiquants de personnes d'étendre les routes migratoires au Portugal».

Avec un autre groupe de 11 Marocains demandeurs d'asile arrivant lundi dernier de la même ville du Maroc, les inspecteurs de la SEF examineront néanmoins ces nouvelles demandes de «protection internationale», de la même manière que pour le cas des jeunes hommes arrivés en décembre.

Les récits des jeunes hommes ont ravivé les soupçons sur un trafic des êtres humains à partir du Maroc. Mais les autorités ont fini par trancher, affirmant «qu'aucune des conditions énoncées par la loi sur l'asile n'était remplie» pour le cas du premier groupe.

Le média rappelle que les droits d'asile sont garantis à ceux qui sont «persécutés ou gravement menacés de persécution en raison d'activités menées dans l'État de leur nationalité ou de leur résidence habituelle». L'asile est également assuré pour les personnes qui craignent la persécution en raison de «leur race, religion, nationalité, opinions politiques ou intégration au sein d'un certain groupe social».

«Aucune de ces situations ne s'applique aux Marocains», a déclaré le rapport de la GAR, bien que cela ne signifie pas que les jeunes hommes seront instantanément «renvoyés chez eux». Le ministre de l'Administration interne, Eduardo Cabrita n’a pas écarté le fait que ces Marocains pourraient être autorisés à séjourner «pour des raisons humanitaires exceptionnelles».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com