Menu

Société Publié

Settat : Un homme jugé pour «outrage au drapeau national»

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le procès d’un chauffeur de bus s’est ouvert jeudi au tribunal de première instance de la ville de Settat, pour «outrage au drapeau national» en raison de vidéos publiées sur sa page Facebook, indique l’agence EFE.

L’homme de 39 ans est également accusé d’«insultes à la justice» qu’il aurait proférée dans trois vidéos qu’il a diffusées en direct de sa page Facebook, a déclaré à l’agence EFE l’un des avocats membres de la défense.  

Après une requête de la défense pour préparer sa plaidoirie, la Cour a décidé de reporter le procès au 6 février prochain.

Rachid Tahiri, marié et père de trois enfants, a été arrêté lundi dernier dans un café de Settat par la police judiciaire. Le même jour, la police s’est rendue à son domicile pour une perquisition, a expliqué son épouse à la presse.

L’outrage au drapeau est puni par le Code pénal de six mois à trois ans de prison d’une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 dirhams.

Pour rappel, le tribunal de première instance à Settat a condamné, en décembre dernier, le youTubeur Mohamed Sekkaki, connu sous le surnom de «Moul Kaskita», à quatre ans de prison ferme pour la publication d'une vidéo sur sa chaîne. Le procureur avait estimé que celle-ci comprenait «des injures à l’encontre des citoyens marocains et des propos touchant à leur dignité et à leurs institutions constitutionnelles».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com