Menu

Breve

Maroc : Moul Kaskita condamné à quatre ans de prison ferme

Publié
Mohamed Sekkaki, connu sous le surnom de «Moul Kaskita». / DR
Temps de lecture: 1'

Après plusieurs audiences, le tribunal de première instance à Settat a condamné, ce jeudi, le youtubeur Mohamed Sekkaki, connu sous le surnom de «Moul Kaskita», à quatre ans de prison ferme. Citant les avocats de la défense, Alyaoum 24 a affirmé que la condamnation prononcée avait choqué la famille et l'épouse du concerné.

Dans un live publié sur la page Facebook du YouTubeur, la femme de Mohamed Sekkaki a confirmé la peine, ajoutant que celle-ci était assortie d’une amende de 40 000 dirhams.

Moul Kaskita a été arrêté le 1er décembre 2019, au lendemain de la publication d'une vidéo sur sa chaîne. Le procureur avait expliqué que celle-ci comprenait «des injures à l'encontre des citoyens marocains et des propos touchant à leur dignité et à leurs institutions constitutionnelles».

Il avait aussi indiqué avoir reçu plusieurs plaintes des citoyens, dont une ONG, concernant le contenu de ladite vidéo à laquelle ils reprochent des descriptions «dégradantes». Des plaintes qui auraient été retirées

La semaine dernière, son avocate Souad Brahma a indiqué que son client était poursuivi pour une nouvelle accusation ; celle d’«insulte à la personne du roi», mentionnée dans l’article 179 du Code pénal. A lui seul, ce texte prévoit une peine allant de six mois à deux ans de prison et d'une amende de 20 000 à 200 000 dirhams, portée au double pour toute diffusion par «voie audiovisuelle».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/