Menu

Société Publié

France : Une plaidoirie pour les #Damesdefraises remporte le concours des avocats à Caen

Temps de lecture: 1'
Les finalistes du 31e concours international de plaidoiries des avocats avec le président du jury, Me Olivier Cousi, bâtonnier de Paris. / Ph. Thomas Brégardis - Ouest-France

Avocat au barreau de Paris, François Bourguignon a emporté le 31e concours international de plaidoiries des avocats, après avoir défendu les travailleuses marocaines des champs de fraises espagnols. Il s’est ainsi distingué parmi dix finalistes, qui se sont succédé tour à tour sur la scène du grand hall du Mémorial de Caen en défendant une cause rattachée aux droits humains.

Le site du quotidien Ouest-France rappelle que François Bourguignon a participé à ce concours en 2016 en tant qu’élève avocat. Dimanche dernier, sa plaidoirie était intitulée «Le salaire du déshonneur – le combat d’Aïcha et des Dames de fraises de Huelva». 

Par ailleurs, le média français indique que le jury, présidé par Me Olivier Cousi, bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Paris, a attribué le deuxième prix à Me Eva Goron, du barreau de Rouen, pour sa plaidoirie en faveur de Léon devenu Léa, détenu à Caen, dans une prison d’hommes, «parce qu’il n’y a pas de prison française pour les personnes transgenres».

Le prix du public est revenu à Me Déborah Diallo, du barreau de Strasbourg, pour sa plaidoirie sur «Les écorchées vives de la diaspora africaine : itinéraire d’une fillette victime d’excision».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com