Menu

Economie Publié

France : Les immigrés ont un impact marginal sur l’économie, selon un rapport parlementaire

Temps de lecture: 1'
Des ouvriers sur un chantier de BTP. / Ph. Remy de la Mauvinière – AP Photo

Non, les immigrés ne représentent pas une concurrence aux actifs déjà présents sur le marché du travail. Dans un rapport parlementaire publié mercredi 22 janvier, au lendemain de la sortie des chiffres annuels de délivrance de titres de séjour, les députés Stéphanie Do (La République en marche) et Pierre-Henri Dumont (Les Républicains) indiquent que l’immigration a un effet marginal sur la croissance et l’emploi en France, rapporte Le Monde.

Ils soulignent que «l’apport d’une nouvelle population augmente le nombre des consommateurs et le besoin en équipement, et peut donc avoir un effet positif sur la croissance de la demande et les emplois».

Selon le rapport, l’immigration n’a pas d’incidence sur les salaires, a fortiori en France où «l’existence d’un salaire minimum assez élevé fait que l’ajustement par les salaires est amoindri», relèvent les deux députés.

Le rapport parlementaire, sur l’«évaluation des coûts et bénéfices de l’immigration», note toutefois que «l’immigration en France se caractérisant à la fois par une faible qualification et un faible taux d’emploi, son impact sur la croissance à long terme est moins positif que dans certains pays ayant ciblé leur politique sur les profils les plus qualifiés». A titre de rappel, 64,8% des immigrés entre 25 et 54 ans ont un emploi, contre 82,8% des non-immigrés appartenant à la même tranche d’âge.

L’immigration familiale (32% des premiers titres délivrés en 2019) ayant été privilégiée au détriment de l’immigration de travail (14% des titres), la France se serait privée «de recevoir les bénéfices économiques que pourrait lui procurer une immigration plus nombreuse, sélectionnée davantage en fonction de l’éducation et des qualifications, et originaire d’un espace géographique plus large et plus diversifié que l’ancien ''champ'' colonial». La preuve par les chiffres : «46% des immigrés sont nés en Afrique – dont 29% au Maghreb, 33,5% sont nés en Europe et 14,5% en Asie».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com