Menu

Terrorisme Publié

Italie : Expulsion d’un imam marocain pour apologie à Daech

Temps de lecture: 1'
Aéroport de Bologne / DR.

Un imam d’origine marocaine résidant à Padoue et exerçant à la mosquée Al Hikma a été expulsé par décret de la ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese pour des raisons de sécurité de l’Etat. Selon une note du ministère, M.G., 41 ans, a fait l’objet d’une enquête «pour avoir exprimé sa gratitude en faveur du califat d’Al Baghdadi et son soutien aux jihadistes qui ont combattu en Syrie», indique La Repubblica.

Selon le document, «le citoyen marocain avait aussi partagé plusieurs vidéos de propagande jihadiste sur son profil Facebook». Ce n’est pas pour la première fois que l’imam est dans le viseur de la justice. En 2018, son épouse, également d’origine marocaine, l’avait dénoncé parce qu’elle était battue et insultée si elle ne portait pas le voile. C’est ainsi qu’elle s’est plaint «pour mauvais traitements et blessures pour les coups subis chaque fois qu’elle refusait de porter le niqab».

L’imam a été expulsé depuis l’aéroport de Bologne vers Casablanca. Le média italien rappelle qu’il s’agit du premier renvoi en 2020 d’une personne jugée dangereuse pour la sécurité de l’Etat. En 2015, ces cas ont été de 462, 126 en 2018 et 98 en 2019, selon le ministère de l’Intérieur.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate