Menu

Sport Publié

CAN 2012 : Eric Gerets continue de faire l'objet de vives critiques

Déjà la défaite du Maroc a contrarié les médias marocains, les réactions d’Eric Gerets lors de la conférence de presse  après le match lui ont valu, quant à elles, une tornade de critiques. Toutefois, l’entraineur belge se veut rassurant pour la suite.

Temps de lecture: 2'
DR

Il apparait vraisemblablement qu'à la conférence de presse d’après match, les journalistes ont abordé des sujets sensibles ou même très sensibles. «Eh, bien envoyez votre CV à la fédération marocaine et si vous êtes pris, je deviendrai journaliste pour poser des questions encore plus bêtes». C’est  la réplique d’Eric Gerets lorsqu’un journaliste lui demande s'il n'aurait pas été plus judicieux d'opter pour un autre attaquant que Chamakh, qui ne joue pas  à Arsenal, des propos rapportés par TF1.

Dans la même foulée, Gerets n’a pas manqué l'attaché de presse de l'Union africaine de Football, dont le téléphone portable a retenti durant son face-à-face avec les médias. «La première leçon dans votre job, c'est d'éteindre son gsm en conférence de presse», a-t-il rétorqué, selon le site belge 7sur7.

Après s’être lâché, le lion de Rekem s’est calmé et est allé droit au but.  Il estime que les 20 premières minutes ont été bonnes. N’eurent été les «maladresses» des Lions, le Maroc aurait pu «prendre l’avantage». «Nous sommes bien entrés dans le match et on pouvait prendre l'avantage malheureusement il y a eu des maladresses et la Tunisie a marqué sur sa première opportunité. Nous avons essayé de jouer notre jeu, sans réussite devant le but», a-t-il déclaré.

«Ils ont voulu égaliser et ont plus joué avec le cœur en oubliant nos principes de jeu et à l'arrivée on se retrouve avec une défaite», ajoute Eric Gerets.

Les medias marocains impardonnables

Certains médias lui reprochent d’abord le management de l’équipe. Selon Passionfoot.ma, le sélectionneur du Maroc «a ignoré tous les fondamentaux du football tablant sur sa bonne étoile qui a été insuffisante... Il a complétement ignoré la tactique tunisienne faite de grinta et de contre». Et ce n’est pas tout. On lui reproche également d’avoir titularisé des joueurs comme Kantari et Assaidi revenant d’une longue période d’inactivité. Il a tout simplement «failli à sa mission».

Ses déclarations lui ont valu un article sur Marocfootball.info titré : «Eric Gerets accuse les joueurs». Aufait quand à lui, partagé entre optimisme et pessimisme, évoque déjà un nouveau titre pour l’équipe nationale marocaine : «les [rabat-joie de l'Atlas] plutôt que les [Lions de l'Atlas]!».

Gerets n’a pas regardé le derby Gabon-Niger

Alors qu’une lueur d’espoir pouvait se profiler à l’horizon pour la suite du parcours marocain à cette compétition, ce, malgré la défaite face aux Aigles de Carthage, le coach n’a pas nié n'avoir pas regardé le match de ses futurs adversaires : Gabon-Niger.

«Un officiel m'a chassé. Apparemment, il y a des règles qui disent qu'un entraîneur ne peut pas regarder le match du tunnel. Donc je n'ai pas pu voir», explique l’entraineur. On comprend que Gerets ne sait pas exactement dans quel état d’esprit jouent ses adversaires. Quelles sont les techniques (s’il y en a), qu’ils déploient pour une meilleure performance à cette coupe d’Afrique, sachant que le Gabon pays hôte donnera tout pour aller le plus loin possible. Devrait-on s’en inquiéter ?

Contraints à la victoire face au Gabon

A cette étape du tournoi, la victoire s’impose. L’entraineur belge et son équipe sont désormais sujets à une plus grande pression, d’autant plus que les scores des deux prochains matches seront décisifs pour la suite de leur parcours à la CAN. Gerets promet : «Nous allons rectifier le tir pour mieux aborder le prochain match». 

Quel lapsus!!!Oui c'est aimé,aimé pour toujours.
Auteur : Sylvester 2012
Date : le 26 janvier 2012 à 18h35

Merci pour Aimé
Eric Gerets ???
Auteur : JusteCjuste
Date : le 26 janvier 2012 à 18h11
C'est toujours pareil, quand une équipe gagne, on dit que c'est grâce aux joueurs, et quand l'équipe perd, c'est la faute de l'entraineur.
aimé comme hob
Auteur : bountaf
Date : le 26 janvier 2012 à 16h47
c pas emile jacquet mai aimé jacquet
CAN 2012
Auteur : GO_anezi
Date : le 26 janvier 2012 à 16h44
UNE PETITE QUESTION COMBIEN GAGNE CE MONSIEUR ET CI ON MET UN MAROCAIN A CA PLACE AURA T IL LE MEME SALAIRE ?
Au Maroc nous connaissons mieux le foot que quiconque......
Auteur : Sylvester 2012
Date : le 26 janvier 2012 à 14h56


Emile Jacquet n'a jamais été un grand joueur,ni un grand entraineur,et malgrè tous ça il a gagné la coupe du Monde avec la France.Idem pour Del Bosque,champion d'Europe et Champion du Monde avec l'Espagne.
Le grand défaut que nous avons dans notre pays,c'est que tout le monde veut se mêler du foot même le Ministre des Habous,laissons les gens qui se connaissent dans le spot et cessons les critiques négatives.
Gérets ne l'a même fermer avec feu Mister Dreyfus,le milliardaire d'Adidas,lisez les presses Internationales,sportives au lieu de rester limiter dans son fief....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com