Menu

Société   Publié

France : M’jid El Guerrab interpelle le ministre de l’Intérieur sur la pertinence des «signe» de radicalisation

Temps de lecture: 2'
Le député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, M’jid El Guerrab. / Ph. Vincent Isore / MAXPPP / IP3

Près d’une semaine après l’attentat perpétré à la Préfecture de police de Paris, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a été entendu par la commission des lois de l’Assemblée nationale, mardi 8 octobre, dans l’optique de définir les signes de radicalisation islamiste, indique Franceinfo. Il sera entendu jeudi 10 octobre par la commission des lois du Sénat.

Le ministre de l’Intérieur a énuméré les différents éléments qui, selon lui, pourraient trahir une radicalisation : «Une pratique religieuse rigoriste, particulièrement exacerbée en matière de ramadan, c’est un signe, qui doit permettre de déclencher une alerte sur ses sujets».

«Un changement de comportement dans l’entourage, le port de la barbe, qu’il fasse la bise ou qu’il ne la fasse plus, même si pour ce sujet nous avons des informations très contradictoires concernant l’affaire qui nous préoccupe.»

Christophe Castaner

Des pistes qui n’ont manifestement pas convaincu le député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, M’jid El Guerrab. «Un signalement, d’une faible ou d’intensité, c’est quoi ? Qui évalue le signalement ?», a-t-il interrogé. Le député a également mis en garde sur la proposition d’une de ses collègues de signaler «une conversion à l’islam» comme un signe de radicalisation.

Concernant la prière pendant le ramadan, il a rappelé que durant cette période, «il y a une pratique un peu plus forte de la religion puisque le soir, tous les musulmans qui sont un peu pratiquants se rendent à la mosquée pour prier et font des séries de prières qui s'appellent les tarawih. Donc, il y a de fait une pratique exacerbée de la religion pendant le ramadan».

Enfin, quant au port de la barbe, il n’a pas hésité à rappeler au ministre que lui-même en porte une : «Je constate que vous avez une barbe vous-même, si vous étiez musulman, j’espère que vous ne seriez pas signalé.»

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com