Menu

Terrorisme Publié

Meurtre d’Imlil : En appel, la défense de la victime danoise demande la convocation de Ramid et Maghraoui

Temps de lecture: 1'
Mustapha Ramid, ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme / DR

Le procès en appel des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d'Imlil (province d'El Haouz) s'est poursuivi, mercredi, devant la Chambre criminelle (2-ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à Salé.

En reportant l'audience au 18 septembre prochain, les juges ont répondu à la requête présentée par la défense de l'accusé Suisse Kevin Zoller Guervos, condamné en première instance à 20 ans de prison, à cause de l’absence de son avocat principal.

La séance d’aujourd’hui a permis à Me. Khalid Fettaoui, l’avocat de la famille de la victime danoise Louisa Vesterager, de réitérer sa demande de convocation de Mustapha Ramid, l’actuel ministre d’Etat des Droits de l’Homme, et Mohamed Maghraoui, le cheikh salafiste qui préside l’«Association pour la prédication au coran et la sunna». Celle-ci gère des écoles coraniques qu'auraient fréquentées les principaux accusés dans cette affaire. En première instance en juin dernier, la cour avait rejeté la même demande exprimée par Fettaoui.

Pour rappel, en juillet dernier, la même Cour a condamné, en première instance, les 24 individus poursuivis dans cette affaire à des peines allant de cinq ans de prison ferme à la peine capitale.

Article modifié le 2019.09.11 à 20h08

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com