Menu

Sport Publié

Marathon : Le Maroc décroche la 3ème place au classement international

Pour la saison 2011, les marathoniens marocains occupent la 3éme place au niveau international selon le magazine All Athletics. Cette référence internationale de la presse sportive informe que les trois premières places reviennent à l’Afrique.

Temps de lecture: 2'
Jawad Gharib, double champion du monde et vice-champion olympique

Les marathoniens marocains décrochent la troisième place à l’international. Le classement annuel du magazine All Athletics vient de révéler que pour la saison 2011, trois pays africains sont en tête de classement au Marathon. En première place le Kenya avec 7817 points, en seconde place l’Ethiopie avec 7448 points et en troisième position le Maroc avec 7052. En effet, ce classement tient compte des résultats réalisés par l’ensemble des marathoniens d’un pays pendant une saison. En individuel les meilleurs marathoniens de l'année sont le kényan Patrick Makau Musyoki et l’athlète russe Liliya Shobukhova chez les dames.

Le marathon une tradition au Maroc

«Ce n’est pas un hasard, le Maroc a une tradition dans la discipline. D’ailleurs le Maroc a décroché sa première médaille olympique dans cette discipline», explique Aziz Daouda, l’ancien directeur technique de la Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme, avant de poursuivre «c’était lors des Jeux de Rome en 1962 avec Abdeslam Radi. Ainsi, la vraie naissance du marathon marocain s’est faite au milieu des années 80. Depuis les athlètes marocains honorent les couleurs du drapeau national avec de belles prestations». Le Maroc est devenu, depuis quelques années, une puissance dans la discipline grâce notamment à des athlètes qui ont gravé leur nom dans l'histoire. «Jawad Gharib, Abdelhadi Mouaziz, Abderrahim Bouramdane Abderrahim Goumri sont une génération d’athlètes qui ont remporté des médailles dans les quatre coins du monde», précise Aziz Daouda. Pour cet expert de l’athlétisme ce constat demeure l’œuvre de la volonté des marathoniens marocains.

Le journaliste spécialiste en sport Aimen Zizi avance l'idée que «les marathoniens marocains font foi d’une persévérance exemplaire. C’est une discipline d’endurance et la volonté de l’athlète joue énormément. Ce classement s’avère une belle façon d'entamer les Jeux Olympiques de Londres». Et d’ajouter «l’importance d’un tel classement vient du fait qu’il s’agit d’un encouragement pour nos nationaux. C’est une reconnaissance. A revoir les résultats des marathoniens marocains cette année on peut espérer de belles prestations lors des prochains Jeux Olympiques qui se tiendront à Londres. De fait, les coureurs marocains sont habitués au parcours de Londres, ils ont souvent remporté le meeting qui se tient annuellement dans cette ville».

Par ailleurs, Aziz Daouda explique que ce classement universel n’empêche pas de tirer la sonnette d'alarme. La totalité des marathoniens marocains sont âgés. La relève n’est pas préparée et le Maroc risque de manquer de futurs marathoniens. Pour un grand nombre d’observateurs, les efforts de la fédération sont dérisoires. Si le Marathon marocain brille c’est grâce à la puissante volonté des marathoniens.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com