Menu

Politique Publié

Les relais du Polisario en Nouvelle Zélande dénoncent l'arrivée d'une cargaison de phosphate

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

A défaut d'avoir l'écoute des dirigeants politiques étrangers, le Front Polisario multiplie les tribunes dans les médias. Après celle publiée la semaine dernière sur le Wall Street Journal pour répondre à un article sur le Sahara occidental, le mouvement séparatiste a adressé une autre, relayée lundi par le journal The New Zealand Herald.

Signée par le même Mohamed Kamal Fadel, représentant du Polisario en Australie et en nouvelle Zélande, la tribune intervient le même jour de l’arrivée d’un navire transportant du phosphate dans ce pays, en provenance du Maroc. «Un navire appelé Amoy Dream transportant environ 55 000 tonnes de phosphate du Sahara occidental devrait arriver au port de Napier aujourd'hui», écrit l’émissaire du mouvement de Brahim Ghali en dénonçant, tout au long de l’article, ce qu’il considère comme une «exploitation illégale des ressources naturelles du Sahara occidental par le Maroc».

Dans son texte, Mohamed Kamal Fadel ne ménage aucun effort, quite à déformer certains faits, pour critiquer le royaume. Il affirme, ainsi, que «plus de 80 pays reconnaissent le Sahara occidental comme une entité indépendante membre de l'Union africaine» et «qu'aucun pays ne reconnaît la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental».

Accusant les entreprises néo-zélandaises de «violation directe du droit international et des conventions internationales fondamentales» en important du phosphate, Mohamed Kamal Fadel affirme qu’ «en Australie, au Canada, aux États-Unis et en Scandinavie, des entreprises ont déjà cédé des actions de sociétés impliquées dans le commerce illégal».

«Les actionnaires néo-zélandais pourraient s’interroger sur ce point», conseille-t-il, en invitant les Néo-zélandais Ravensdown et Ballance à «activement rechercher des sources alternatives et investir dans des équipements leur permettant d'élargir leurs options d'approvisionnement en vue de mettre fin à l'importation illégale du Sahara Occidental».

Article modifié le 2019.08.28 à 15h45

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com