Menu

Environnement Publié

Maroc : La sécheresse met les barrages sous pression

Temps de lecture: 1'
La retenue d’eau du barrage Al Wahda a reflué du côté de la commune de Ourtzargh / Ph. Yabiladi

Durant ce mois d’août, les Marocains ont pu constater de nombreux barrages sont ouverts afin d’alimenter les bassins versants, à la grande joie des baigneurs mais aussi des agriculteurs.

L’illusion d’abondance en aval est contrebalancée par une réalité plus asséchée en amont. Ainsi, peut-on voir le recul de la retenue d’eau du barrage Al Wahda, qui arrivait auparavant jusqu’à la commune de Ourtzargh. Au 15 août 2019, la réserve d’eau était inférieure à 2 milliards de m3 contre plus de 2,5 milliards de m3 une année auparavant. Le taux de remplissage du plus grand barrage du Maroc se situe ainsi à 56,7% au 15 août 2019, contre 72,6% à la même date l’année dernière. 

La situation globale des barrages au Maroc est également à la baisse. Ainsi le taux de remplissage au niveau national est passé de 59,7% au 15 août 2018 à 50,2% à la même date cette année. 

Les pluies automnales sont désormais très attendues pour reconstituer les réserves d’eau des barrages et une meilleure récolte céréalière pour la prochaine saison agricole.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com