Menu

Média Publié

France : Le CSA met en garde LCI pour des propos islamophobes d'Eric Zemmour  

Temps de lecture: 1'
Eric Zemmour. / Ph. DR

«On nous a expliqué que l'islam est une religion de paix et d'amour alors qu'on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d'une culture islamique qui vient de très loin». Ce sont les mots employés, en février dernier, par Eric Zemmour sur la chaîne LCI. Des propos que vient de condamner le Conseil national de l'audiovisuel (CSA), mettant en garde la chaîne de télévision.

Ainsi, selon France Soir, le CSA a jugé «islamophobes» les propos tenus par l’invité de l’émission consacrée à l'antisémitisme en France, notant qu’ils constituent «une exhortation implicite à la discrimination». Ex-polémiste d’«On n'est pas couché», il avait notamment estimé nécessaire «d'endiguer une immigration de masse qui est aujourd'hui le terreau de cet antisémitisme». 

En mai 2018, Eric Zemmour a été condamné en appel pour provocation à la haine pour d'autres propos jugés islamophobes, rappelle France Soir. Il avait aussi été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, après avoir déclaré à la télévision que «la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait».

La séquence, relayée sur les réseaux sociaux, avait provoqué la démission de Yassine Belattar, chroniqueur de l'émission «Audrey & Co» diffusée sur la chaîne info du groupe TF1, rappelle Pure médias. «Je ne crois plus avoir ma place sur LCI suite à ces propos indignes... Il y a une différence entre la liberté d'expression et la liberté de provocation. Bon courage dans votre surenchère», avait-il tweeté.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com