Menu

Sciences Publié

Le Maroc se dote de la première école d'intelligence artificielle en Afrique dès septembre

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

Dès le mois de septembre, le Maroc ouvrira la première école d’intelligence artificielle d’Afrique, l’Euromed School of Digital Engineering and Intelligence artificielle (EIDIA) de l’Université Euromed de Fès (UEMF).

Le 25 juillet, l'institution organisera un concours au cours duquel 100 candidats sur 1 500 seront choisis pour étudier dans l'établissement, a rapporté hier le magazine bimensuel Ventures Africa.

L'EIDIA offrira une formation dans une multitude de domaines allant de la robotique à l'intelligence artificielle, en passant par la cybersécurité et les technologies web. Le programme de formation concerne les niveaux Bachelor, Master et Doctorat.

À la suite d’un accord signé le 12 juillet, l’université sera soutenue par une université française, l’École Polytechnique (L’X), reconnue pour ses programmes d’ingénierie et de formation polytechnique. L’X a apporté son soutien total à l’EIDIA, en promettant de contribuer à l’école marocaine et d’associer «l’ensemble de l’écosystème de l’X à ce projet».

«Le Maroc se concentre sur le développement et l'amélioration de l'éducation dans ce domaine, le pays pouvant potentiellement devenir le leader régional du secteur de l'IA», note le magazine qui rappelle que la plupart des Africains intéressés par l'intelligence artificielle choisissent d'étudier à l'étranger. «Cependant, avec la création de l’EIDIA, davantage de chercheurs et d’ingénieurs africains en IA ouvrent de nouvelles possibilités d’utiliser l’IA pour améliorer la vie des Africains», conclut-il.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com