Menu

Société Publié

Des migrants marocains renvoyés au Maroc suite à l'accrochage au port de Ceuta

Temps de lecture: 1'
Image d'illustration. / DR

La délégation gouvernementale à Ceuta a annoncé lundi que les migrants marocains ayant participé aux affrontements dans le port de Ceuta ont été remis aux autorités marocaines.

Dans une déclaration relayée par l’agence espagnole EFE, la délégation gouvernementale a précisé que les Marocains interceptés dans la région avaient été transférés au poste-frontière et remis aux autorités marocaines «en application de la loi sur les étrangers». Les autorités de la ville n’ont pas précisé le nombre de Marocains renvoyés vers le Maroc, fait savoir EFE, rappelant que les mineurs, au nombre de 15, auraient été transférés au centre d’accueil de La Esperanza.

Un accrochage entre la police espagnole et des migrants ont commencé hier au port de Ceuta. «Plus de 60 immigrés sont entrés dans la course dans la zone restreinte du port de Ceuta et ont surpris le seul agent de l’autorité portuaire, qui a immédiatement alerté la Garde civile espagnole», rappelle l’agence de presse. «Les immigrés se sont affrontés en lançant des pierres et d’autres objets» sur les policiers, poursuit-on de même source.

Au moins 40 migrants marocains, dont des mineurs, ont été arrêtés à la suite d’un accrochage avec la police dans le port de Ceuta, mettant en cause une soixantaine de personnes parmi celles qui se cachent dans les quais pour s’infiltrer dans les navires amarrés et tenter de traverser la Méditerranée.

Selon EFE, quatre des participants à la bataille rangée restent détenus à Ceuta, notamment pour «attaque» contre la police et «désobéissance». Les agents de la réserve et même les services maritimes ont dû intervenir lundi, notamment par hélicoptères et unités spéciales sous-marines, pour contenir cette bagarre qui a duré environ trois heures. Il s’agit du troisième accrochage depuis la semaine dernière, mené par des Marocains tentant la traversée vers l’Espagne depuis le port de Ceuta, conclut EFE.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com