Menu

Média Publié

Sahara occidental : RSF dénonce l'expulsion par le Maroc d'une journaliste espagnole

Temps de lecture: 1'
La photojournaliste espagnole Judith Prat aurait été contrainte de quitter Laâyoune vers Agadir, selon RSF qui dénonce cette expulsion. / Ph. DR

La photojournaliste espagnole Judith Prat a été expulsée, mardi 11 juin, par les autorités de Laayoune, rapporte l’agence Europa Press.

Celle-ci cite l’ONG Reporters sans frontières (RSF), basée à Paris, selon laquelle la journaliste s’était rendue dans la ville de Dakhla, où elle avait dirigé une formation au photojournalisme au profit de journalistes pro-Polisario. RSF a ajouté que la photojournaliste a été contrainte de quitter Laâyoune pour Agadir après avoir prévu de passer la nuit dans la maison de l'un des journalistes ayant participé à la formation.

«À mon arrivée (de la ville de Dakhla, ndlr) à la gare routière de Laâyoune, des journalistes m'ont accueillie et j'ai dîné chez l'un de leurs proches», a-t-elle déclaré à RSF. Judith Prat a déclaré qu'une fois sur place, la police a frappé à la porte et «l'a forcée à monter dans l'un de ses quatre véhicules». La journaliste espagnole ajoute qu’elle a été «interrogée» sur sa relation avec ces journalistes, poursuit l’ONG internationale qui dénonce cette expulsion.

Reporters sans frontières a présenté mardi en Espagne un reportage sur le travail des journalistes au Sahara. Intitulé «Le Sahara occidental, un désert pour les journalistes», le rapport décrit la région comme un «véritable trou noir de l'information devenu une zone interdite pour les journalistes».

RSF a affirmé que le Maroc «applique une politique quasi systématique de refoulement de la presse étrangère qui tente d'entrer au Sahara Occidental et de punir sévèrement les citoyens-journalistes locaux qui s'efforcent de donner une version de l'actualité différente de la ligne officielle, par le biais des réseaux sociaux» . «Le territoire, n'étant ni en guerre ni en paix, n'est aujourd'hui couvert par des médias étrangers que sous l'angle humanitaire», a déclaré mardi à Madrid Alfonso Armada, président de RSF-Espagne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com