Menu

Politique Publié

Etats-Unis : Ilhan Omar dit avoir reçu des menaces de mort après un tweet de Donald Trump

Temps de lecture: 1'
Ilhan Omar est la représentante du Minnesota au Congrès des États-Unis. / DR

Ilhan Omar, représentante du Minnesota au Congrès des États-Unis, témoigne d’un regain de menaces de mort à son égard après que le président américain Donald Trump a réagi, vendredi 12 avril dans un tweet, à un discours qu’elle a prononcé fin mars dernier, indique la chaîne américaine CNN.

«Depuis le tweet du président vendredi soir, les menaces directes qui pèsent sur ma vie ont augmenté (…). Je remercie la police du Capitole, le FBI et le président de la Chambre des représentants pour leur attention sur ces menaces», a déclaré Ilhan Omar dans un communiqué publié dimanche soir. Elle affirme également que le président Trump encourage la violence émanant de l’extrême droite.

Vendredi soir, Donald Trump a en effet tweeté «Nous n’oublierons jamais !» et a intégré à son tweet la vidéo du discours prononcé par Ilhan Omar le 23 mars dernier à l’occasion du 4e banquet annuel de la section californienne du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR). «Cela fait trop longtemps que nous vivons avec le sentiment d’être des citoyens de seconde classe et, franchement, j’en ai marre, et chaque musulman de ce pays devrait en avoir assez. Le CAIR a été fondé après les attentats du 11 septembre car il reconnaissait que certaines personnes avaient agi et que nous commencions tous à se voir restreindre notre accès aux libertés civiles», avait-elle déclaré dans son discours. Le CAIR a en revanche été fondé en 1994, et non pas après les attentats du 11 septembre 2001.

De son côté, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders a, au contraire, nié que le président américain alimentait la violence, lors de son intervention dimanche dans l’émission «This Week», un débat télévisé politique diffusé sur la chaîne ABC.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com