Menu

Société Publié

Education nationale : Les enseignants contractuels doivent trancher ce mercredi

Temps de lecture: 1'
Une manifestation au Maroc des enseignants contractuels. / Ph. DR

Les enseignants contractuels se réunissent ce mercredi, dans le cadre d’un conseil national de leur coordination pour trancher quant aux propositions faites par le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Mardi, lors d’une réunion avec les syndicats de l’enseignement les plus représentatifs, Saïd Amzazi a présenté une proposition du gouvernement pour le règlement de ce dossier. Ainsi, selon des sources médiatiques, le ministère a promis de mettre fin à toutes les mesures disciplinaires annoncées auparavant et visant les enseignants contractuels. En contrepartie, ces derniers doivent regagner leurs classes dès la fin des vacances scolaires. Le département de l’Education a également promis un deuxième round de négociation avec les syndicats et la coordination des enseignants contractuels dès la fin des vacances scolaires.

Parallèlement, des jeunes parlementaires ayant mené une médiation entre les ministères et les contractuels pour rapprocher les positions ont aussi annoncé mardi soir, dans un communiqué, que les enseignants et les parlementaires ont convenu de mettre fin à leur grève dès la tenue du conseil national de la coordination.

Toutefois, face à l’optimisme des parlementaires, des enseignants contractuels ont sillonné hier soir les rues de Rabat dans le cadre d’une marche. La coordination a également annoncé que le communiqué de l’initiative des parlementaires n’engage que ces derniers, précisant que c’est à son conseil national de décider si les contractuels accepteront ou refuseront les propositions de Saïd Amzazi.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com