Menu

Société Publié

Des pêcheurs marocains surveillés à Ceuta pour leur proximité avec les côtes espagnoles

Temps de lecture: 1'
Des pêcheurs étirent les filets dans le port de Barbate, sur la côte sud de l’Espagne, le 9 janvier 2012. / Ph. Reuters – Marcelo del Pozo

Des agents de la Garde civile exercent des contrôles sur les pêcheurs marocains, dont la présence a été dénoncée le week-end dernier par les autorités de Ceuta pour leur proximité avec le rivage et leur recours à des techniques de captures interdites pour la pêche de certaines espèces, indique El Faro de Ceuta.

Une vidéo relayée par le site d’information espagnol, et tournée par des pêcheurs, montre une patrouille de la Garde civile à proximité de huit bateaux marocains jugés trop proches de la plage de Tarajal, qui sépare le Maroc de la ville autonome espagnole.

Ce n’est pas la première fois que le problème se pose. Déjà en 2011, l’association espagnole de protection de l’environnement, «Septem Nostra», avait accusé les pêcheurs marocains de causer des «dommages importants» sur l’environnement sous-marin de Ceuta, du fait certainement de leur non-conformité aux règles de pêche espagnoles.

«Il n’est pas possible de continuer à accepter ce type d’actes (de la part des pêcheurs marocains) alors que les pêcheurs locaux sont obligés de se conformer aux normes en vigueur sous peine de payer des amendes», avait-elle dénoncé. Les garde-côtes espagnols intervenaient certes pour les refouler, mais assez timidement, craignant de créer des incidents diplomatiques entre le Maroc et l'Espagne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com