Menu

Société Publié

Bar identitaire de Lille : La justice ouvre une enquête

Temps de lecture: 1'
Aurélien Vehrassel, président de «La Citadelle». / Ph. M.Libert / 20 Minutes

Moins d’une semaine après la diffusion du documentaire choc de la chaîne Al Jazeera sur le milieu identitaire lillois, le parquet a décidé, mercredi 12 décembre, d’ouvrir une enquête préliminaire «au regard des violences et des propos tels qu’ils apparaissent dans ce reportage», indique l’agence France-Presse (AFP).

«Le procureur a décidé d’ordonner une enquête préliminaire, confiée à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord, en vue de caractériser des infractions pénales susceptibles d’entraîner des poursuites au-delà des mesures administratives relevant des autorités compétentes», a expliqué le procureur de Lille, Thierry Pocquet du Haut-Jussé, dans un communiqué.

L’AFP ajoute que le magistrat a pris connaissance, dimanche, du documentaire «pour lequel il a ensuite reçu, ce jour, des signalements au titre de l’article 40 du code de procédure pénale par madame la maire de Lille et par monsieur le préfet des Hauts-de-France».

Mardi, Martine Aubry, maire de Lille, a annoncé sur son compte Twitter avoir saisi le préfet pour obtenir la fermeture du bar «La Citadelle», fief lillois du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire. Elle dit avoir «pris connaissance avec horreur du documentaire révélant des propos insupportables de membres de Génération Identitaire».

L’ouverture de ce lieu en septembre 2016, «accessible uniquement aux adhérents et qui n’a pas pignon sur rue», précise l’AFP, avait suscité la colère de plusieurs personnes. Une manifestation avait été organisée contre son implantation, réunissant environ 500 personnes.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com