Politique Publié

Dialogue social : El Othmani n’a rien cédé aux syndicats

Temps de lecture: 1'
Le chef du gouvernement a réuni autour de la même table trois centrales syndicales (UMT, CDT et UNTM) et une délégation de la CGEM. / DR

Le dialogue social a finalement repris hier soir. Immédiatement après la tenue du conseil des ministres, présidé par le roi Mohammed VI, le chef du gouvernement a réuni autour de la même table trois centrales syndicales (UMT, CDT et UNTM) et une délégation de la CGEM.

Saâdeddine El Othmani a saisi cette occasion pour présenter les grandes lignes du projet de loi de finances 2019, répétant à maintes reprises les «contraintes» auxquelles fait face son cabinet.

Au terme de son intervention, il n’a rien promis aux représentants des trois centrales, sauf peut-être de les rencontrer la semaine prochaine pour un autre round de discussion.

De leur côté, les syndicalistes se sont contentés de réclamer une hausse des salaires, mais sans réelle conviction. «Ils sont d’ailleurs sortis têtes baissées de la réunion sans se mettre d’accord sur les actions à entreprendre pour défendre leur cahier revendicatif», nous confie une source ayant assisté à la réunion.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com