Menu

Sport Publié

Diaspo #57 : El Mourad Hammade ou l’art de s’approprier la rue

Il y a trois ans, ce trentenaire a découvert le street workout, un sport à mi-chemin entre la gymnastique et la musculation. Fin août, il a eu l’honneur de participer aux championnats du monde de cette discipline, organisés à Kiev, en Ukraine.

Temps de lecture: 2'
Fin août, El Mourad Hammade a eu l’honneur de participer aux championnats du monde de cette discipline, organisés à Kiev, en Ukraine. / Ph. Instagram

El Mourad Hammade n’aurait certainement pas cru, il y a trois ans, qu’un grave accident du travail lui ferait découvrir ce pour quoi il vibre aujourd’hui : le street workout. Né le 30 juin 1988, ce Franco-Marocain aujourd'hui âgé de 30 ans a participé, samedi 25 août à Kiev, la capitale ukrainienne, aux Championnats du monde de cette discipline, à mi-chemin entre la gymnastique et la musculation. 

«Les organisateurs m’ont contacté sur Instagram deux mois avant les Championnats du monde pour savoir si je souhaitais y prendre part. J’avais initialement prévu de participer aux Championnats l’année prochaine, mais vu que j’étais prêt, j’ai dit oui», nous raconte El Mourad Hammade.

Ce responsable logistique titulaire d'un bac pro robotique, installé dans la commune d’Ecquevilly, dans les Yvelines, a découvert le street workout à la suite d’un grave accident du travail en 2015, après avoir reçu une barre de 700 kg sur l’épaule droite au sein de la société où il travaillait. «J’ai fait huit mois de rééducation dans un centre spécialisé. Je connaissais des personnes qui faisaient du street workout et j’ai commencé à m’entraîner avec elles, du lundi au dimanche pendant un an, 4 heures par jour. Au final, j’ai pu récupérer à peu près 70% de mon épaule», dit-il.

«En 2016, on m’a emmené dans une compétition puis j’ai commencé à m’entraîner six jours par semaine trois heures par jour.»

Alors que son arrêt maladie prend fin dans un mois, le trentenaire n'a pas l'intention de retourner travailler. Son objectif aujourd'hui : trouver des sponsors et parvenir à vivre de sa passion. «Mon but, c’est d’arriver à me verser une paye et de faire connaître ce sport, pourquoi pas au Maroc. D’ailleurs, je ne dirais pas non à un emploi là-bas dans le milieu du sport», s'enthousiasme-t-il.

El Mourad Hammade est en effet assez proche du pays de ses parents. Sa mère est originaire de Mrirt, et son père de Guelmim. «J'ai beaucoup de famille là-bas, notamment mes grands-parents et mes tantes. Je vais au Maroc chaque année, voire parfois plusieurs fois par an. Eh oui, il faut bien aller voir la famille !»

De belles performances

Le street workout est un sport qui se pratique en plein air, conjuguant force, souplesse, équilibre et exercices de poids. «Ce sport est né en Europe de l'Est», nous précise El Mourad Hammade. Et l'avantage, c'est que n'importe quel mobilier urbain peut faire l'affaire : bancs, poteaux, barres, barrières, jeux pour enfants... Adieu les barres de tractions et haltères ultra sophistiqués et coûteux. Tout le travail se fait avec le poids du corps, mais on peut aussi se lester de poids pour augmenter la difficulté de l’exercice. 

El Mourad Hammade. / Ph. Virginie Wéber - Le ParisienEl Mourad Hammade. / Ph. Virginie Wéber - Le Parisien

«L’Ukraine qui dispose de la plus grande fédération de street workout. La pratique y est fortement ancrée et dès leur plus jeune âge, les adeptes de street workout en particulier, se retrouvent dans des académies et, à ce titre, vont à la rencontre de leur corps, tant dans leurs possibilités que dans leurs limites.»

El Mourad Hammade

«Les pouvoirs publics avec l’appui considérable de personnalités telles que les Klischtko, ont semble-t-il, compris les enjeux majeurs qui résident dans la nécessité de faire de cette jeunesse une entité forte, en forme dans le plan moral et psychique», souligne enfin El Mourad Hammade sur son compte Instagram.

Surtout, le jeune homme a hâte de retrouver la compétition dans les prochains mois, en Allemagne et aux Pays-Bas.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com