Menu

Breve

Edogan VS Trump : Le silence d’Al Adl wal Ihsane

Publié
Des leaders du mouvement Al Adl wal Ihsane, dont son secrétaire général Mohamed Abbadi et Fathallah Arsalane. / Ph. DR
Temps de lecture: 1'

Al Adl wal Ihsane n’est guère intéressé par la crise politico-économique entre Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump. 

Sur son site d’actualité et sur sa page Facebook, aucune réaction officielle de la part d’AWI sur cette tension. En revanche, les disciples de Mohamed Abbadi sont très actifs pour commenter la situation à Gaza, avec un suivi particulier des derniers développements dans la Bande.

Ils sont également occupés par la campagne qu’ils mènent depuis quelques jours pour commémorer le 5e anniversaire du massacre de la Place Rabaâ Al Adaouïa au Caire, perpétré par les militaires égyptiens, du 14 au 16 août 2013, contre les partisans des Frères musulmans.

Ce silence s’explique par les relations froides entre Al Adl Wal Ihsane et le président Erdogan. Pour mémoire, en janvier 2016, les autorités d’Ankara avaient refoulé trois membres du mouvement islamiste, dont le n°2 de la Jamâa, Fathallah Arsalane.

Elles avaient également interdit la tenue de la deuxième édition d’un congrès en hommage à l’héritage culturel et religieux du fondateur de la Jamaâ, Abdesslam Yassine, organisé par la «Fondation Abdesslam Yassine», créée en 2014 en Turquie pour la promotion d’un islam conforme à la sunna du prophète.

Article modifié le 20/08/2018 à 14h49

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com