Menu

Transports Publié

Des projets pour relier Ceuta et Melilla au Maroc par voie maritime

Temps de lecture: 1'
Port de Ceuta./Ph.DR

Un mois après la décision, annoncée par le Maroc, de suspendre unilatéralement les douanes commerciales du passage frontalier de Beni-Ensar à Melilla, le secrétaire général du Parti populaire espagnol de la ville, Miguel Marin, a évoqué une possible liaison par voie maritime entre le Maroc et l’enclave.

L’idée est de relier Melilla au Maroc par bateau au lieu d’utiliser les frontières terrestres. Cette proposition comprend non seulement le trafic de marchandises, mais aussi l’arrivée de touristes du royaume, rapporte le site local Melilla Hoy. Miguel Marin, qui est également président de l’autorité portuaire de Melilla, a souligné que le port de l’enclave sera «ouvert 24 heures sur 24 et 365 jours par an pour ce type d'opérations et tout autre».

Un peu plus à l’ouest,  à Ceuta plus précisément, l’idée séduit également les représentants de la ville. Le vice-ministre du Tourisme de la ville, Javier Mateo, interrogé par le site El Faro de Melilla, a déclaré que «ca serait une initiative que la ville (Ceuta) soutiendrait, car elle attirerait beaucoup de Marocains».

A Ceuta, comme à Melilla, la proposition serait soutenue par les entreprises privées afin «d’avoir entre 150 et 200 touristes par jour». «Les personnes ciblées seront à fort pouvoir d'achat», précise le vice-ministre du Tourisme. Concernant les prix, Javier Mateo veut lancer un projet pour offrir des «billets pour le week-end à tarif taxi, c’est-à-dire pas plus de huit euros par trajet». 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com