Politique Publié

10e anniversaire du PAM : La jeunesse réclame la «suspension» de deux proches de Benchemmach

Temps de lecture: 1'
Ilyas El Omari et Hakim Benchemach / Ph. Brahim Taougar - Le360

A sa manière, la jeunesse du PAM a «célébré» le 10e anniversaire de la création du parti par une lettre adressée au nouveau secrétaire général. L’organisation, réputée proche d’Ilyas El Omari, demande dans son courrier «la suspension des adhésions de Larbi Mahrachi et Aziz Benazzouz», respectivement président de l’instance des élus et président du groupe des conseillers à la Chambre haute du parlement. Benazzouz est également coordinateur du Tracteur au niveau de la région Rabat-Salé-Kenitra. Auparavant, le Rifain assumait la même fonction à Casablanca.

La jeunesse reproche aux deux cadres leur «mauvaise gestion» du choix des mandataires des listes du PAM lors des précédentes élections. Elle demande également l’application, à leur encontre, du principe de la reddition des comptes.

Curieusement, Ilyas El Omari sort indemne des critiques des jeunes du Tracteur. Mieux, il est présenté comme une victime de Mahrachi et Benazzouz, auxquels il avait «fait confiance».

Cette lettre est une preuve supplémentaire de la guerre de tranchées que se livrent désormais les hauts cadres du parti. Il est peu probable que le secrétaire général, Hakim Benchemmach réponde favorablement aux requêtes des jeunes de son parti, membres du Conseil national. Et pour cause, il a grandement besoin des soutiens de Mahrachi et Benazzouz alors qu’il compte briguer, en octobre prochain, un deuxième mandat à la présidence de la Chambre des conseillers.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com