Menu

Sport Publié

Le Maroc sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

Temps de lecture: 1'
Rachid Talbi Alami, ministre de la Jeunesse et des sports / Ph. DR.

Sur instructions royales, le Maroc dont la candidature pour organiser le mondial 2026 n’a pas été retenue, sera candidat pour le suivant en 2030. L’information a été publiée ce matin par TelQuel Arabi, citant comme source le ministre de la jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami.

Le ministre, actuellement à Moscou, a déclaré que la décision était intervenue suite aux «instructions» du roi Mohammed VI, ajoutant que le Maroc était déterminé à entreprendre pour la réalisation des projets annoncés dans le dossier de candidature pour 2026. «Tous les Marocains sont prêts à se mobiliser dès à présent [pour réussir cette candidature]», déclare-t-il à TelQuel Arabi.


Le Maroc a mené une campagne transparente dans le cadre de la promotion de son dossier pour abriter le Mondial 2026, a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP, déplorant certaines pratiques bien loin de la déontologie de la Fifa ayant entâché l'opération de désignation du pays hôte de la Coupe du monde 2026 d'une part et, d'autre part, la «trahison de certains frères arabes», en faisant allusion aux votes accordés, par certains pays arabes, à la candidature américaine.

Pour cette nouvelle candidature, le Maroc pourra tout de même compter sur le Qatar dont le chef d’état, Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, a assuré lors d’un entretien téléphonique avec le souverain marocain, le «plein soutien du Qatar au Maroc dans le cas où le royaume présente sa candidature à l’organisation du Mondial 2030», indique le cabinet royal dans un communiqué relayé par la MAP.

A ce jour, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay sont les seuls pays à avoir déposé, conjointement, une candidature pour l’organisation du Mondial 2030. Celle-ci marquera le centenaire de la première coupe du monde organisée à l'époque en Uruguay.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com