En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Culture Publié

Le patrimoine judéo-marocain au cœur d'une convention signée entre le Maroc et les Etats-Unis

Temps de lecture: 1'
La convention de coopération concerne l'échange entre les deux parties d'archives se rapportant essentiellement aux juifs maghrébins pendant la seconde guerre mondiale. / Ph. DR

Les Archives du Maroc et The United States Holocaust Memorial Museum de Washington DC ont signé récemment à Rabat, une convention de coopération pour l'échange entre les deux parties d'archives sous divers supports, notamment numériques, audio et audio-visuels se rapportant essentiellement aux juifs maghrébins pendant la seconde guerre mondiale.

Cette convention va enrichir davantage les collections nationales et répondre à une attente marocaine en matière de valorisation du patrimoine judéo-marocain et donnera aux Archives du Maroc l’occasion de s'ériger en un centre maghrébin de ressources documentaires pour les chercheurs des pays de la région, a souligné, à cette occasion, le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida.

En vertu de cette convention, il y aura des échanges d'archives de différents supports, mais aussi tout un travail en commun pour valoriser le patrimoine judéo-maghrébin par des colloques, expositions et publications, a-t-il précisé.

Les Archives du Maroc et The United States Holocaust Memorial Museum de Washington DC, désormais partenaires, œuvreront ensemble pour hisser haut les grandes valeurs humaines de dialogue et de reconnaissance de l'autre dans sa différence, des valeurs qui constituent un barrage contre les obscurantismes et les radicalismes de tous bords, a-t-il indiqué.

Cette cérémonie a été marquée par la présence du conseiller du roi Mohammed VI, André Azoulay, la chargée d'affaires à l'ambassade US au Maroc, Stéphanie Miley et le président de la communauté israélite de Rabat, David Tolédano qui ont salué les initiatives de feu le roi Mohammed V pendant la seconde guerre mondiale en protégeant les juifs marocains des affres des lois racistes de Vichy.

Au terme de cette cérémonie, un premier lot de documents numérique à été remis aux Archives du Maroc pour les mettre à la disposition des chercheurs.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com