Menu

Culture Publié

Paris : Exposition de 240 artistes pour exprimer leur vision du monde arabe

Temps de lecture: 1'
Ph. Thierry Rambaud (IMA)

Le surréalisme a encore de beaux jours devant lui. A l’Institut du Monde Arabe, une exposition influencée par ce mouvement artistique intitulée «Un œil ouvert sur le monde arabe» va être dévoilée en trois étapes, où les artistes expriment leur vision du monde arabe, indique le magazine culturel Télérama. L’œuvre collective est exposée du 15 mai au 6 juin.

240 artistes se sont prêtés à l’exercice en s’exprimant chacun sur une toile de taille identique (40cm*40cm), «imaginée sur le modèle du cadavre exquis». Ce jeu de papier plié qui consiste à faire composer une phrase ou un dessin par plusieurs personnes sans qu’aucune ne puisse tenir compte de ou des collaborations précédentes (définition du Dictionnaire abrégé du surréalisme de 1938). 140 œuvres seront dévoilées ce 15 mai, d’autres en septembre et le reste en novembre.

Najia Mehadji, Franco-marocaine, est l’une des premières à avoir tenté l’expérience. L’artiste peintre a «essayé de proposer une œuvre suffisamment ouverte qui puisse être comprise de tous les artistes», explique-t-elle à Télérama. Son travail est influencé par sa double culture, étant de mère est française et père marocain. Najia essaie de rassembler l’art occidental et l’art des cultures d’Islam. «Les artistes ont beaucoup à faire pour redorer l’image catastrophique du monde arabe. Garder l’œil ouvert implique aussi de regarder autrement un artiste du monde arabe, d’essayer de comprendre ce qu’il peut apporter à la culture en général et au monde contemporain en particulier», conclut l’artiste.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com