En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société   Publié Le 29/07/2011 à 14h06

Maroc : Les diplômés chômeurs multiplient les manifestations

Les diplômés chômeurs continuent de protester. Ils ont organisé des manifestations dans 5 villes, au moins, pour exiger des emplois. A Boujdour, ville saharienne située à 199 km au sud de Laâyoune, la marche de protestation, organisée tard dans la soirée d’hier, a été violemment dispersée par les forces de l’ordre. A Rabat et à Nador, les jeunes protestataires s’en sont pris à des édifices publics.

Le ministère de la Culture occupé par les diplômés chômeurs de la capitale. Ph. Hespress

Changement de ton, les diplômés chômeurs ne se contentent plus de manifester calmement le long des grandes artères des différentes villes. Ils s’en prennent désormais à des édifices publics ou font face aux forces de l’ordre. Hier, à Boujdour de violents affrontements ont été signalés tard dans la soirée entre ces protestataires et la police.

Boujdour

Une agence bancaire et un camion auraient été incendiés dans ce face-à-face qui s'est poursuivi jusqu'à 2h du matin. Des informations, relayées par Lakome.com, font également état d’arrestations ainsi que de blessés. Les échauffourées d’hier soir ne sont que la dernière étape des protestations des jeunes de cette ville entamées depuis plusieurs jours, à l’instar de celles des diplômés chômeurs de la capitale.

Rassemblement de jeunes à Boujdour (Jeudi 28 juillet)

Rabat

Les diplômés chômeurs, après avoir occupé, pendant près d’une semaine, le siège du parti du premier ministre, se sont donnés rendez-vous, avant-hier, mercredi 27 juillet, au ministère de la Culture. Plus de 1000 demandeurs d'emploi ont occupé les locaux du département de Bensalem Himmich, de mercredi soir à jeudi matin, exigeant un poste dans la fonction publique.

Nador

Même scénario, hier en fin d’après midi, à Nador, dans le nord du royaume. Dans cette ville méditerranéenne, c’est le siège de la Province qui a reçu la visite des diplômés chômeurs. Contrairement à Rabat, les forces de l’ordre ont fait usage de leurs matraques, écourtant ainsi l’occupation du bâtiment administratif. On dénombre au moins 5 blessés qui ont été transportés à l’hôpital, selon Goud.ma.

A l’instar de leurs camarades des autres villes marocaines, les diplômés chômeurs de Nador protestent pour réclamer des emplois. Ces jeunes promettent de continuer leurs actions surprises, comme ce fut récemment le cas à Khouribga, ainsi qu'à Laâyoune en début de semaine, lorsque près de 200 jeunes ont tenté de prendre d’assaut le siège de la Wilaya.

14 commentaires
sans stress
Auteur : zsahara
Date : le 31 juillet 2011 à 02h32
travailler dans le privé (les grandes entreprises bien reglementées )====
- un bon salaire
- des expérienses
donc l"avenir même dans la fonction publique
qui contrôle et gère le privé.
Actuellement la fonction publique paye mieu que le privé et on travail moins ou plutôt personne n'est responsable des résultats de son travail.
Le privé traite peut être les gens d'une façon non sécuritaire (avenir et égalité de chance).
Travailer peut être moins car la'administration sous traite tous les travaux
être bien payé et bien assuré
sans stress
====le miel qui attire
vision négative sur le Maroc
Auteur : zsahara
Date : le 31 juillet 2011 à 02h21
اذا اتتك مذمتي من ناقص
si ma critique "négative" parvient d'un ignorant
فاعلم بانني انا كامل
ça confirme que je suis parfait
phosphate
Auteur : zsahara
Date : le 31 juillet 2011 à 02h14
pourquoi parler de ce que vous ignorez===par haine ou jalousie
Le secteur minier est bien reglementé au Maroc et ce depuis toujours.
Qu'on les enferme!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 30 juillet 2011 à 23h05
Le diplôme ne donne pas le droit immédiatement à un emploi à son détenteur, c'est simplifient une preuve de connaissance, ces manifestants n'ont qu'à chercher activement du travail, passer des stages et se recycler pour avoir plus d’expériences avant d'aller faire le singe, en détruisant le bien du pays, et attendre qu'on leur offre un emploi sur plateau en argent. .
J'espère que ces casseurs, vont passer de longues moments en tôle.
Le Maroc a besoin d'hommes et de femmes, pas des Hommelettes
la fonction publique
Auteur : sakki
Date : le 30 juillet 2011 à 19h39
nous constatons tous que la fonction publique et le suce sang de tous les budgets de tous les états
pour mémoire le FMI à payé bcp des fonctionnaires marocains pour quitter la fonction publique alors que tous les jeunes tous les jeunes rêvent de la fonction publique tous les jeunes ils cherchent que la fonction publique
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com