Menu

Article

Maroc : Riel, doro et frank VS dirham [Magazine]

Riel, doro, franc ... Le Maroc compte plus de monnaies que de villes impériales. Certes, billets et pièces affichent partout les insignes du dirham, mais certains Marocains semblent prendre un malin plaisir à égarer les acheteurs avec des prix exprimés dans des unités monétaires extravagantes. Chacune a son histoire. Petit mémo pour esprits perdus.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le dirham est la monnaie officielle frappée par le Maroc, personne ne le remet en cause, pourtant nombre de Marocains parlent en doro, franc, centimes, pesetas et riel. Aucune de ces monnaies n'a de valeur légale, mais «l'Etat n'est jamais arrivé à en finir avec leur utilisation orale. Il y a même des gens qui n'ont jamais parlé en DH, privilégiant le real ou le franc», fait remarquer Omar Affa, professeur d'histoire à la faculté de Lettres de Rabat et historien spécialiste des monnaies marocaines.

Chacune de ces unités monétaires a des origines propres. Le rial, vient de «real», royal, en espagnol. Le doro désigne la même unité. Il serait une déformation de «pesos duro», qui désigne une pièce dure - donc une pièce en argent - en espagnol. La peseta, venue d'Espagne, elle aussi, a été introduite plus récemment. Ces unités monétaires sont encore utilisées dans le nord, le Rif, de Tanger à Saidia et dans le sud, vers Sidi Ifni. «Le real est entré au Maroc en 1450, non comme monnaie physique mais simplement comme unité», explique Omar Affa. Les Espagnols l'introduiront, par la suite, sous forme de pièce.

Avec la colonisation française, le franc intègre le marché marocain. Dans certains esprits, au centre du pays, notamment, il reste le «frank». Les tournants de l'histoire se succèdent et la seule monnaie à avoir bientôt légalement cours est le dirham. Il faut toutefois attendre 1987 pour que Bank Al Maghrib crée Dar Assikah. Hôtel des monnaies marocain, il est chargé de produire les dirhams en pièces et billets. Jusqu'à cette date avancée, la banque centrale faisait frapper sa monnaie en Europe.

Depuis, le dirham symbolise l'unité du royaume aussi bien que le doro, le real, la peseta, le franc et le centime rappellent les variations de son his¬toire.

Cet article a été précédemment publié dans Yabiladi Mag n°9

Les valeurs

Aujourd'hui, même si les différentes unités monétaires n'ont qu'un usage oral, ceux qui les utilisent « associent ces « sommes » aux couleurs et aux formes des billets de banque et pièces de monnaie existantes », explique Omar Affa.

10 centimes de DH : 10 pesetas = 2 doros = 2 riels = 10 francs

1 DH : 100 centimes = 100 pesetas = 20 riels = 20 doros = 100 francs

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com