Menu

Culture Publié

Rabat : l'IRCAM rend hommage à des poètes amazighs

Temps de lecture: 1'
L'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) rend hommage à des poètes amazighs. / Ph. DR

L'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) a organisé, mercredi à Rabat, une soirée poétique marquée par des lectures de poèmes ainsi qu’un hommage rendu à des poètes amazighs, et ce à l’occasion de la Journée mondiale de la poésie.

Mhamed Sallou, directeur du Centre des études artistiques, des expressions littéraires et de la production audiovisuelle relevant de l’IRCAM, a indiqué que cette manifestation est organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la poésie (21 mars) et constitue une opportunité idoine pour accueillir des poètes pionniers amazighs le temps d’une semaine afin de transcrire leurs œuvres.

Selon lui, il s’agit notamment de transcrire les poèmes relevant du répertoire oral et conservé par des poètes traditionnels dont l’œuvre a permis de préserver de précieux éléments de la culture et de la langue amazighes.

Dans la même veine, Ahmed Assid, chercheur à l’IRCAM, a indiqué dans une allocution de circonstance que l'Institut accueille dans sa résidence des poètes (Tazddoght N Imdyazn), comme il a la coutume de le faire chaque année, des poètes paroliers et écrivains amazighs afin de procéder à des enregistrements de leurs œuvres poétiques dans l’objectif de les transcrire et les rassembler.

Lors de cet événement, les poètes Mohamed Boumeksi, Khalid Benaaddi et Mohamed Massoudi ont donné lecture à leurs poèmes approchant diverses thématiques, tandis qu'un vibrant hommage a été rendu aux poètes Zoulikha Benaabbou, Abdellah Zehraoui et Mbark Koukou.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com