Société Publié

Espagne : Des Marocaines dénoncent la difficulté d’accès au logement

Temps de lecture: 1'
Meriem, Afaf et Karima dans les rues de Bilbao / Ph. Oskar González

Plus de trente femmes de la ville de Bilbao (nord d’Espagne) ont dénoncé les difficultés auxquelles elles se heurtent lorsqu’elles recherchent des biens immobiliers à louer, d’après le quotidien régional Deia. L’association maghrébine Ahizpatasuna a fait l’écho à leurs problèmes en organisant plusieurs rassemblements. Le prochain est prévu le 21 mars.

Parmi ces femmes figurent trois Marocaines, Afaf, Meriem et Karima. Elles font partie des 8 151 que compte le Pays basque, la plupart vivant à Bilbao. Meriem, 40 ans, raconte ainsi les échecs qu’elle a essuyés à plusieurs reprises lors de ses entretiens avec des agents immobiliers. «Vous êtes marocaine. Désolé, mais les propriétaires ne veulent pas louer leurs appartements à des gens comme vous», a-t-elle notamment entendu.

Avant de s’installer à Bilbao, Meriem vivait à Murcie (sud-est). Suite à un divorce, elle a décidé de partir pour le Pays basque où, paraît-il, elle vivrait mieux. Les problèmes ont commencé lorsque la femme chez qui elle travaillait – une personne âgée qui la logeait également – est décédée. «Je suis diplômé en droit du Maroc. Nous sommes des femmes respectueuses et nous respectons la loi, mais ici nous sommes marginalisées (…) Lorsque la femme dont je m’occupais est décédée, j’ai eu du mal à trouver un logement. Les agences immobilières refusaient mon dossier», confie Meriem.

Avec son fils, elle vit désormais dans un appartement du quartier de Santutxu, même si là encore, cette solution est provisoire : «Le propriétaire m’a dit qu’il ne pouvait pas renouveler mon contrat et qu’il fallait que je cherche un autre logement.»

Une situation que ni elle, ni ses compatriotes ne comprennent. «Nous voulons savoir pourquoi. Qu’est-ce que je vais faire ? Rester avec mon fils dans la rue ? Nous avons même du mal à obtenir la citoyenneté. Pour avoir une carte de séjour, nous avons attendu pendant quinze ans.»

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com