Sport Publié

Hamid El Hazzaz, ancien gardien de l’équipe nationale de football, n’est plus

Temps de lecture: 1'
Hamid El Hazzaz / DR

L’ancien gardien du Moghreb de Fès (MAS) et de l'équipe nationale de football, Hamid El Hazzaz, est décédé tôt samedi, dans sa ville natale, à l’âge de 72 ans d’une crise cardiaque, apprend-on auprès de son entourage.

Natif de Fès en 1946, il était l'un des plus prestigieux gardiens de l'histoire de de l'équipe nationale du Maroc avec laquelle il a remporté la Coupe d'Afrique des nations 1976. Il fut également sélectionné pour la Coupe du monde Mexico-1970 avec le Maroc.

Feu El Hazzaz, qui a commencé à l’âge de 13 ans, a intégré l’équipe minime du MAS en 1962, avant de jouer dans l’équipe nationale espoir en 1965-1967. Dès 1968 il rejoindra l’équipe nationale.

En 1994, il a pris les commandes du club du MAS. Jusqu’à récemment, il occupait le poste de président du comité directeur.

Le défunt sera inhumé samedi après-midi à Bab Ftouh à Fès après la prière d'Al Asr. 

3 commentaires
alex.eu
Date : le 14 janvier 2018 à 00h23
Je n'aurais pas cru pleurer à 55 ans mais c'est fait. 35 ans que je suis parti de Fez et du Maroc et à la vue de l'annonce c'est toute mon enfance et adolescence que je me suis pris en pleine figure. Que de souvenir avec cette glorieuse équipe du MAS. Quand on passait exprès par le magasin de sport que Hamid possédait à l'époque pour essayer de l'entrevoir. Quand certain matins on passait par le trou dans le grillage entre le lycée Mixte ou Ibn Hazm pour voir le MAS s'échauffer avec le regretté Jean-Pierre Knayer. La ferveur des matchs et même quelques cuites au club du MAS... Que de bonheur tu nous aura donné. Tu resteras à jamais dans nos mémoires. Paix à ton âme Hamid El Hazzaz. Tu auras porté très haut le flambeau de ta ville, Nôtre ville, Fez l'eternelle. Toute mes condoléance à sa famille et à tous ceux qui l'aimaient. A dieu nous sommes et à lui nous retournons.
Dernière modification le 14/01/2018 00:21
FATEM95
Date : le 13 janvier 2018 à 16h54
Que de souvenirs de cette équipe des années 70, où aucun joueur n'était professionnel où le Mountakhab faisait vibrer les cœurs dans des maisons dont beaucoup n'étaient pas équipées de télévisons. Un des des grands Lions nous quitte, que Dieu l'accueille dans son vaste paradis.
AigleRoyalair
Date : le 13 janvier 2018 à 16h51
Mes condolèances ,que ALLAH accepte son àme en sa sainte misèricorde ameen Une icone èteinte du football marocain,qu'elle repose en paix ameen
Dernière modification le 14/01/2018 00:23
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com