En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société   Publié

Tendrara : Manifestations et arrestations suite au décès d’un enfant

A Tendrara, dans la province de Figuig, les forces de l’ordre sont intervenues jeudi pour disperser des manifestants. Ces derniers protestaient contre la marginalisation de leur région, d’autant que les secours ont mis une heure à intervenir après un accident de la circulation, où un enfant a fini par succomber à ses blessures.

Temps de lecture: 2'
Manifestation à Tendrara jeudi. DR

La province de Figuig a été secouée jeudi par des affrontements entre les forces de l’ordre et la population de Tendrara (200 km au sud d’Oujda). En effet, un enfant de dix ans a été renversé par un camion près du souk hebdomadaire, situé à proximité de la route nationale n°17 qui lie Oujda à Figuig. L’ambulance a mis une heure à arriver sur les lieux, mais il était trop tard car l’enfant avait déjà succombé à ses blessures.

Dans une déclaration à Yabiladi, Behloul Bousmaha, membre de la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) à Oujda, a affirmé que ces manifestations ont eu lieu pour protester contre «le retard de l’ambulance». Selon lui, «l’enfant a été déclaré mort sur les lieux à cause de cette longue attente, alors qu’il s’agissait d’un cas urgent à transférer vers l’hôpital le plus proche».

Le site Alyaoum 24 indique qu’une fois arrivées sur place, les autorités locales ont essayé de transférer le corps du défunt vers la morgue, mais les manifestants sur place s’y seraient opposés. Ils auraient exigé que le corps soit transporté vers une mosquée. C’est ainsi que la confrontation a eu lieu, comme nous l’explique Bousmaha : «Après la tentative des forces de l’ordre de disperser les manifestants, des affrontements ont éclaté et trois personnes ont été arrêtées. Celles-ci sont encore incarcérées.»

La marginalisation au cœur du débat

Plus qu’un fait divers, Behloul Bousmaha considère que cet accident est véritablement «la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, dans une région longtemps enclavée et en marge de plusieurs projets de développement».

Des vidéos sur Facebook montrent des dizaines de citoyens rassemblés autour du camion qui a renversé l’enfant. Ils ont lancé des slogans dénonçant la marginalisation de leur région, tout en exigeant une reddition des comptes des fonctionnaires du ministère de la Santé et des autorités locales.

Hassan, un témoin de l’accident, a déclaré que le camion qui a provoqué l’accident était un véhicule de l’Etat. Selon lui, il roulait à plus de 80 km/h. «Nous tenons les autorités responsables de ce qui s’est passé, en l’absence de panneaux de signalisation (...) en plus du retard de l’ambulance», a-t-il lancé.

Contrairement à la version de l’Association marocaine des droits humains et de la population de Tendrara, les autorités locales avancent qu’un groupe de personnes ont «délibérément entravé l’intervention des autorités compétentes, dont la gendarmerie royale, qui s’est rendue sur les lieux pour constater la situation et prendre les mesures nécessaires».

D’après l’agence MAP, la province de Figuig accuse les manifestants de «non-assistance à personne en danger», en référence à l’enfant qui n’a été transporté à l’hôpital, faute d’ambulance. La MAP rapporte qu’une enquête a été ouverte afin de «connaître les circonstances de l’incident et définir les responsabilités».

3 commentaires
FATEM95
Date : le 13 janvier 2018 à 17h12
J'étais au travail. Puisque tu raffoles de mes interventions. On a toujours dit qu'il y avait un retard au niveau social au Maroc et toutes les statistiques le disent. Maintenant c'est un fait "divers" (je ne minimise pas mais je pointe le fait qu'il est ponctuel) et un mort est un mort de trop comme n'importe où dans le pays. Je dirai ce que j'ai toujours dit: - pour le court terme il faut que l’incompétence et la corruption au sein des administrations et des communes soient assainies. Malheureusement ce sont ces évènements dramatiques qui font que ça avance. Ces gens ont raison de manifester. Il faut qu'ils maintiennent la pression. - Pour le moyen terme, c'est le décollage économique qui résoudra le problème. Mais arrivera-t-il dans tous les coins du pays ? L'expérience des pays développés nous dit NON. Pour Tindrara, dans six mois normalement on devrait avoir la nième confirmation du gisement hors norme de gaz, un des plus grands du Monde. Des études officieuses en décembre dernier l'ont confirmé mais la confirmation viendra dans un délai de plusieurs mois. Mais la population en profitera-t-elle ? l'expérience des autres pays Arabes n'a pas été concluante. https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/ECONOMIE/179126-Tendrara-l-evaluation-des-reserves-a-livre-son-verdict-preliminaire.html
Citation
ashabar à écrit:
Fatem, un commentaire???
Bokhass2
Date : le 12 janvier 2018 à 19h32
Yabi est devenu un spécialiste des faits divers....et un dépotoir. Même les accidents de la route deviennent des manifestations maintenant. Vraiment triste.!
ashabar
Date : le 12 janvier 2018 à 18h27
Fatem, un commentaire???
Dernière modification le 13/01/2018 17:12
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com