Menu

Environnement   Publié

Place du 9 avril 1947 à Tanger : L'histoire et le tourisme jonchés de détritus

Temps de lecture: 1'
Une internaute a poussé un coup de gueule hier sur Facebook contre la saleté et les détritus qui jonchent la Place du 9 avril 1947 à Tanger. / Ph. Facebook Alia Waez
Ph. Facebook Alia Waez
Ph. Facebook Alia Waez
Ph. Facebook Alia Waez

Une internaute a poussé un coup de gueule hier sur Facebook contre la saleté et les détritus qui jonchent la Place du 9 avril 1947 à Tanger.

«Ces pauvres touristes visitent la place du 9 avril où s'est tenu le discours historique de feu Mohamed V», écrit-elle, décrivant en parallèle «une fontaine vide très sale abandonnée» et des «canaux d'eau tous secs». Elle déplore que les ressources de la ville ne soit pas exploitées, «soleil à longueur d'années», «climat merveilleux», «paysages splendides», appelant à la formation et à l'encadrement des «bonnes personnes».

La Place du 9 Avril 1947 est une des plus importantes de Tanger. Elle symbolise la venue du roi Mohamed V et son discours dans la ville, alors sous domination internationale.

Le 9 avril 1947, dans la matinée, le sultan chérifien, ses deux fils Moulay Hassan et Moulay Abdallah et sa grande fille Lalla Aicha étaient à bord d’un train à destination de la ville du Détroit. Ils se rendront d’abord à Tétouan avant de déjeuner à Assilah en compagnie du représentant du sultan à Tétouan, Moulay El Mehdi.

Au début de son discours, le futur Mohammed V s’adressera au peuple marocain avec des mots et des rappels à connotation religieuse, faisant état d’événements tragiques et de catastrophes ayant «éloigné l’Orient du Maghreb avant de diviser l’unité d’un pays qui prônait l’unité».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate