En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Maroc/Israël : Amir Peretz conduit une délégation parlementaire à Rabat

Amir Peretz est de nouveau au Maroc. Reçu, le 17 février 2006, par le roi Mohammed VI, le voilà qui conduit une délégation israélienne venue participer à une conférence à Rabat.

Amir Peretz, ancien ministre de la Défense israélien / DR

Les militants anti-normalisation avec Israël sont vent debout contre la présence au siège de la Chambre des conseillers d’Amir Pertez, considéré comme «criminel de guerre» par plusieurs associations marocaines, arabes et internationales.

L’ancien ministre de la Défense conduit une délégation israélienne qui prend part, ce dimanche et demain, à une conférence organisée par l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée en partenariat avec l’Organisation mondiale du commerce sur le thème : «Faciliter le commerce et les investissements dans la région méditerranéenne et africaine».

En plus de la traditionnelle réprobation du Groupement national d’action pour la Palestine, trois groupes à la Chambre haute du parlement marocain, à savoir ceux du PJD, l’Union marocaine du travail et la Confédération démocratique du travail, ont dénoncé dans un communiqué la présence d’Amir Peretz. Les signataires du texte rappellent qu’elle constitue une «violation de la décision de la Ligue arabe de boycotter Israël».

L’appel à des sit-in à l’intérieur de la Chambre des conseillers est boudé par les parlementaires

Pour autant, les trois groupes n’ont pas programmé de protestations, tels des sit-in ou le boycott de la réunion. Le Groupement national d’action pour la Palestine a pourtant invité tous les parlementaires marocains à observer des sit-in à l’intérieur de la Chambre des conseillers. Un appel qui a peu de chance d’être entendu. En revanche, l’ONG peut manifester à l'extérieur, devant le siège du Parlement à Rabat.

Pour mémoire, trois avocats marocains, Mes Abderrahim Jamaï, Khalid Sefiani et Abderrahmane Benameur, avaient déposé en 2006 à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat une plainte contre Amir Pertez, le natif de Bejaâd, pour «crimes de guerre». Une requête restée sans suite. La présence de l'ancien ministre de la défense israélien à la conférence de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée en est d’ailleurs la preuve.

Le 17 février 2006, Amir Peretz, à l’époque chef du Parti Travailliste, avait été reçu par le roi Mohammed VI.

En adhérant à toutes les instances méditerranéennes, le Maroc est tenu d’accueillir des délégations israéliennes lors des conférences qu’il organise sur son territoire entrant dans ce cadre.

17 commentaires
Gaby77
Date : le 12 octobre 2017 à 15h08
Oui c'est un témoignage occulaire. J'avais dit également que les Arabes de la péninsule Arabique sont des bedouins du désert , on m'a qualifié , justement pare qu'ils sont des sauvages malgré les petrodollars alors que les maghrebins sont plus civilisés. C'est juste.
Citation
imtiyaz à écrit:
J'ai exprimé ce que j'ai vu avec avec mes propres yeux en 1999 Tous les pays du golfe sous-estiment les maghrébins (sauf Israel), alors que les arabes civilisés, on les trouve que dans Le Maroc, Algérie et Tunisie. .
imtiyaz
Date : le 12 octobre 2017 à 14h00
Citation
Gaby77 à écrit:
Ah , voilà quelqu'un qui a bien compris quand j'ai maintes fois écrit ici que les Arabes du Golfe et de la péninsule Arabique ne considèrent pas les Maghrébins comme des Arabes. Bref en 2017
J'ai exprimé ce que j'ai vu avec avec mes propres yeux en 1999 Tous les pays du golfe sous-estiment les maghrébins (sauf Israel), alors que les arabes civilisés, on les trouve que dans Le Maroc, Algérie et Tunisie. .
Gaby77
Date : le 12 octobre 2017 à 11h59
Ah , voilà quelqu'un qui a bien compris quand j'ai maintes fois écrit ici que les Arabes du Golfe et de la péninsule Arabique ne considèrent pas les Maghrébins comme des Arabes. Bref en 2017 chacun a ses problèmes , on met à la poubelle la question palestinienne. Il est presque temps d'inventer une alternative pour le peuple palestinien. Il ne peut y'avoir d’État palestinien vue la complexité du conflit. Le problème Israël ne propose rien. Ils sont contre un Etat palestinien mais également la presence de palestiniens sur cette terre, les iraeliens ne veulent pas non plus englober le peuple palestinien sur ce meme territoire . ils veulent un statut à long terme avec une finalité biblique et je ne sais quoi d'autre. Pourquoi tous les pays Arabes ne proposent rien ? Il suffit d'accueillir tous les palestiniens dans les pays arabes.
Citation
imtiyaz à écrit:
. le Maghreb est maltraité dans la région du golfe, ils nous traite de moins que rien. Ils disent qu'on est pas des arabes alors qu'on est plus instruits qu'eux en langue arabe. Le Maroc n'a rien à cirer des palestiniens. Chacun sa merde. J'avais remarqué qu'en Israel les palestiniens sont heureux d'y travailler et de vivre dans la civilisation. Israel-Palestine est le même continent. quand on traverse Israel pour aller en Palestine on a l'impression de quitter 2017 et entrer dans l'âge de la pierre, et pourtant les aides affluent par milliards de dollars par tous les pays du monde. Le Maroc a tout intérêt de normaliser les relations avec Israel en toute franchise. .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com