Menu

Société Publié

Aïd Al Adha : L'abattoir de Rabat ouvre ses portes aux citoyens

Temps de lecture: 1'
L’abattoir de Rabat ouvrira ses portes durant les deux jours de l'Aïd Al Adha aux citoyens souhaitant accomplir l’abattage dans de bonnes conditions. / Ph. DR

L’abattoir de Rabat ouvrira ses portes durant les deux jours de l'Aïd Al Adha aux citoyens souhaitant accomplir l’abattage dans de bonnes conditions, a indiqué Mohamed Taha El Ouadghiri, médecin vétérinaire inspecteur au service vétérinaire de la capitale.

L'enceinte de l'abattoir municipal ainsi que des bouchers seront mis à la disposition des habitants, surtout pour ceux qui ne disposent pas d'un espace suffisant dans leur demeure, a souligné Mohamed Taha El Ouadghiri dans un entretien accordé à la MAP.

Le médecin vétérinaire a noté que l'abattoir met gratuitement ses locaux à la disposition des citoyens, précisant que ces derniers doivent uniquement payer le service du boucher qui sera chargé de l'égorgement de la bête. Ce prix, résultat des négociations entre les deux parties commence à partir de 100 dirhams la tête, a déclaré le responsable.

Plusieurs mesures doivent être entreprises par les citoyens lors de d’achat de l’animal, son entretien, son abattage, ainsi que la conservation de ses viandes, a relevé le médecin vétérinaire, qui note qu’en sus des exigences de nature religieuse, la bête doit être vive et ne présentant aucun signe de maladies animales à l’instar de la toux, la diarrhée ou l’augmentation anormale du volume de l’abdomen (météorisme).

Pour que les opérations de préparation de viandes s’effectuent dans les meilleures conditions sanitaires et hygiéniques, il est conseillé de nourrir l’animal par la paille et l’eau propre et cesser de le faire 12h avant l’abattage, a recommandé le responsable.

Le lieu, les outils ainsi que la personne qui procède à l'égorgement doivent répondre aux exigences d’hygiène nécessaires, a recommandé le médecin vétérinaire. Il affirme qu’après l’égorgement et l’enlèvement de la tête et des pattes antérieures, le dépouillement de l’animal doit se faire de manière à ce que les viandes ne soient pas souillées par la peau et en évitant le soufflage de l’animal par la bouche.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com