Menu

Breve

Etats-Unis : Un groupe de hackers marocains voulait pirater le système de vote américain

Publié
Un groupe de hackers marocains voulait pirater le système de vote américain. / Ph. Flickr/ Christophe Verdier
Temps de lecture: 1'

Deux mois avant l’élection présidentielle américaine, des pirates marocains ont réussi à infiltrer les systèmes informatiques d’au moins quatre écoles en Floride. Leur objectif ? Dérober les informations personnelles de centaines de milliers d’étudiants et interférer dans le système de vote de l’élection présidentielle, informe le journal Miami Herald.

Les hackers ont infecté ces systèmes avec un logiciel malveillant qui a suspendu la détection des personnes y accédant, a indiqué United Data Technologies (UDT), l’entreprise de cybersécurité qui a enquêté sur ces incidents. Ils ont ainsi réussi à se procurer les données de centaines de milliers d’étudiants avec leur nom, numéro de sécurité sociale et adresse.

Pendant trois mois, les pirates ont sondé les systèmes, les cartographiant et testant leurs défenses. Ils ont même posté, en novembre dernier, la photo d’un individu vêtu à l’instar des combattants de l’organisation «Etat islamique» sur les sites de deux écoles. Les hackers cherchaient un moyen d’entrer dans des systèmes gouvernementaux très sensibles, y compris les systèmes de vote de l’Etat, d’après l’enquête conduite par l’UDT.

Ils n’ont cependant pas réussi à atteindre leurs objectifs ; ils ont simplement mis au jour les faiblesses des réseaux des écoles en Floride. Identifiés comme étant les MoRo, les hackers n’ont aucun lien avec l'Etat marocain. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/