En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 21/04/2017 à 17h10

Tentative d'immolation d'un Marocain en Belgique : Réaction du ministère chargé des MRE

Le Marocain a été transporté à l’hôpital, dans un état critique, après avoir subi des brûlures graves touchant plus de 35 % de son corps. / Ph. Francois Lenoir - Reuters

Yabiladi rapportait jeudi le cas du Marocain Chafik. H, «exaspéré par le racisme» en Belgique et qui avait tenté de s'immoler devant le Palais de justice de Courtrai (Kortrijk, Région flamande). Son histoire a fini par faire réagir le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Affaires de la Migration.

Ce vendredi, dans un communiqué relayé par l’agence MAP, le département dirigé par Abdelkrim Benatiq déclare avoir «pris les mesures nécessaires dans l’affaire du ressortissant marocain qui s’est immolé par le feu devant le Palais de justice de Courtrai en Belgique».

Le ministère affirme coordonner avec l’Ambassade du royaume à Bruxelles et le consulat général du Maroc à Anvers pour demander aux autorités belges d’enquêter sur les causes de cet incident et veiller à garantir et protéger les droits des citoyens marocains résidant à l’étranger. «Le ministère a été informé que cet incident fait suite aux problèmes que ce ressortissant marocain a avec les services d’inspection de travail belges», ajoute le communiqué qui fait aussi état d’une visite par le consul général du Maroc à Anvers à l’intéressé à l’hôpital où il reçoit les soins appropriés.

Jeudi, le journal belge Het Nieuwsblad a rapporté qu’un Marocain, âgé de 38 ans, s’est arrosé d’essence avant de déclencher le feu devant le Palais de justice de la ville de Courtrai. Dans une vidéo où il explique les raisons derrière sa tentative de suicide, Kapsalon Chafik (Coiffeur Chafik) raconte qu'il était confronté à un problème avec le bureau national de sécurité sociale, se disant «exaspéré par le racisme» tout comme d’autres Marocains de cette ville belge.

Article modifié le 21.04.2017 à 20h04

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com