Menu

Société   Publié

Belgique : «Exaspéré par le racisme», un Marocain s'immole devant un tribunal

Temps de lecture: 1'
Le Marocain a été transporté à l’hôpital, dans un état critique, après avoir subi des brûlures graves touchant plus de 35 % de son corps. / Ph. Francois Lenoir - Reuters

La vidéo du marocain qui s’immole par le feu devant le Palais de justice de Courtrai (Kortrijk, Région flamande) en Belgique fait le tour des médias et des réseaux sociaux, rapporte le journal belge Het Nieuwsblad.

A environ 15 mètres de l'entrée du bâtiment, Chafik. H, âgé de 38 ans, s’arrose d’essence avant de déclencher le feu en face des sapeurs-pompiers déjà sur place. Il sera transporté à l’hôpital, dans un état critique, après avoir subi des brûlures graves touchant plus de 35 % de son corps.

Avant d’accomplir cet «acte de désespoir», l’homme qui s’avère être un coiffeur avait annoncé ses intentions dans une vidéo où il se filme dans sa voiture. Il l’envoie à Jamal Qnioun, le chef de l'organisation People Help People et membre du Conseil pour la coexistence interculturelle à Kortrijk. Ce dernier a partagé la vidéo filmée par Chafik sur Facebook.

Dans sa vidéo, Kapsalon Chafik (Coiffeur Chafik) dit qu'il était confronté à un problème avec le bureau national de sécurité sociale, ajoutant qu'il était «exaspéré par le racisme». Il serait harcelé, selon ses dires, de façon continue et déclare aussi que les Marocains de cette ville belge seraient stigmatisés. Le coiffeur y dénonce la hogra que lui et ses pairs subiraient, en expliquant les conditions difficiles entreprises afin de «les garder sous la botte de la précarité sociale».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com