En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 21/04/2017 à 16h40

Migration : Melilla compte sur le Maroc pour protéger les mineurs marocains

Le gouvernement de Melilla attend du Maroc des mesures concrètes pour protéger les migrants mineurs. / Ph. Philippe Huguen, AFP

Le gouvernement de Melilla attend du Maroc des mesures concrètes pour protéger les migrants mineurs, a déclaré hier Daniel Ventura, conseiller de l’exécutif local au Bien-être social, d’après l’agence EFE. Le responsable fait référence à l’annonce, le même jour, par le chef du gouvernement marocain Saâdeddine El Othmani, du déploiement d’une meilleure «protection et [d’une meilleure] assistance» aux mineurs marocains non accompagnés.

Lors d’une conférence de presse, Daniel Ventura a considéré l’annonce du chef du gouvernement comme une «avancée très importante» en matière de protection des mineurs marocains, allant même jusqu’à parler d’un «pas de géant» pour solutionner la problématique «d’extrême gravité» à laquelle font face Ceuta et Melilla.

Daniel Ventura a également souligné que le problème des mineurs non accompagnés, (appelés «Menas») se déplace vers le reste de l’Espagne et de l’Europe plus généralement, Ceuta et Melilla faisant office de tremplin pour rejoindre d’autres pays européens.

Le conseiller de l’exécutif de Melilla a également évoqué le «schéma complètement erroné» que les mineurs migrants ont en tête lors de leur arrivée en Europe, lesquels s’attendent à «un monde meilleur». Un rêve qui, bien souvent, ne se réalise jamais, écrit EFE.

Le responsable s’est montré confiant suite au discours du nouveau chef du gouvernement devant le Parlement, soutenant que ce dernier «va opérer un changement dans la tendance» migratoire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Election Présidentielle France
France + France