Menu

Sport   Publié

Mountakhab : Hervé Renard ne comprend pas l'acharnement contre Mehdi Benatia

Temps de lecture: 1'
Le sélectionneur national Hervé Renard. / Ph. DR

La décision du défenseur de la Juventus de Turin, Mehdi Benatia, de prendre congés de la sélection nationale, annoncée mi-mars dernier, continue de susciter la polémique. Après l’acharnement des Marocains sur le capitaine emblématique des Lions de l’Atlas, des sources médiatiques ont fait état de la colère des membres de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) suite à ce retrait.

L’occasion pour le sélectionneur national de revenir sur cette polémique en prenant la défense de l’ancien joueur du Bayern Munich. Dans une déclaration accordée hier à la chaîne publique Arryadia, Hervé Renard a appelé à «un peu plus de respect pour Mehdi Benatia parce qu’il a été performant». Rappelant le match de la dernière CAN contre l’Egypte, il a aussi appelé les Marocains à revoir ledit corner et lui faire «une analyse tactique».

«Il y a d’autres choses à redire plutôt que d’inculper Monsieur Benatia. C’est facile de prendre un joueur qui joue dans un grand club, tout ça pour lui tirer dessus. Moi je n’ai rien à lui reprocher, au contraire.»

Le sélectionneur national a aussi affirmé que si Mehdi Benatia souhaitait revenir, les portes lui seront «grandes ouvertes».

Une déclaration qui intervient à la veille de plusieurs informations concernant une «colère» qui aurait éclaté au sein de la FRMF. Le journal arabophone Al Akhbar, cité par nos confrères du 360, rapporte ce mercredi que «la Fédération a ordonné de fermer la porte des négociations au défenseur et de s’opposer à toute possibilité de retour au sein de l’équipe nationale».

Le défenseur Mehdi Benatia avait exprimé sur ses comptes Twitter et Facebook sa volonté de s’éloigner des Lions de l’Atlas pour consacrer plus de temps à la Juventus et aux prochaines échéances européennes.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com