Menu

Société Publié

Affaire Saâd Lamjarred : Sa demande de libération conditionnelle rejetée ce vendredi

Temps de lecture: 1'
Saâd Lamjarred reste maintenu en détention provisoire, le juge des libertés ayant décidé de rejeter sa demande de libération conditionnelle. / DR

Saâd Lamjarred reste maintenu en détention provisoire, le juge des libertés ayant décidé de rejeter sa demande de libération conditionnelle, d’après le site d’informations Atlas Info, qui cite ce vendredi des sources proches du dossier. Ses avocats avaient introduit, début décembre, une nouvelle demande de mise en liberté sous caution.

Ils ont fait appel de cette décision. L’audience a été fixée pour ce vendredi 30 décembre. En revanche, la confrontation avec la jeune femme de 20 ans, qui accuse le chanteur de viol et de violences aggravées, n’est toujours pas programmée. Un retard manifestement imputé aux différentes commissions rogatoires toujours en cours, selon ces mêmes sources.

Quant au volet américain, Saâd Lamjarred semble en être débarrassé. L’accusation d’agression sexuelle présumée à son encontre en 2010, à New York, a été rejetée le 23 décembre dernier. L’avocat de la plaignante américaine, Rifat Harb, a déclaré que l'affaire Saâd Lamjarred outre-Atlantique a été officiellement classée.

La superstar de la pop marocaine, âgée de 31 ans, avait été mis en examen le 28 octobre à Paris pour «viol aggravé» et «violences volontaires aggravées» puis placé en garde à vue. Deux jours avant, une jeune femme de 20 ans avait porté plainte, affirmant avoir été agressée quelques heures plus tôt par le chanteur dans la chambre d’hôtel de ce dernier. Saâd Lamjarred, censé se produire le 29 octobre en concert à Paris, avait alors été interpellé.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com