En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié Le 20/02/2011 à 02h00

Maroc : Désinformation autour des manifestations du 20 février

Alors qu'elle n'avait jamais relayé les manifestations, la MAP a publié un communiqué selon lequel trois des organisateurs auraient annulé l'appel à manifester le 20 février. Une information partiellement fausse puisqu'un des organisateurs mentionnés a démenti. D'autre part, les acteurs associatifs et d'autres organisateurs ont maintenu leur appel. Certains affirment que leurs comptes Facebook ont été piraté. Le risque de désinformation grandit. 

DR

Deux communiqués de la MAP l'ont affirmé samedi 19 février : le "Mouvement liberté et démocratie maintenant au Maroc" aurait annoncé l'annulation de son soutien aux manifestations du 20 février 2011 au Maroc. Cette annulation aurait été annoncée par un communiqué signé par trois des initiateurs, Rachid Antid, Ahmed Qatib, et Hicham Ahalla. Ce dernier aurait cependant nié toute annulation. Sur sa page Facebook, il a explicité que ce communiqué ne le représentait pas.

La MAP n'y fait pas allusion, et reprend plutôt Rachid Antid alias Rachid Spirit-Zata, qui aurait affirmé que l'annulation aurait été "favorablement accueillie par les jeunes". Evaluation toute aussi relative, au vu des commentaires sur le groupe Facebook, où à côté des félicitations pour l'annulation, de nombreux internautes affirment leur soutien au mouvement par des messages clairs du style "Vive la marche du changement". Dans la nuit du 20 février, le nombre d'inscrits dans le groupe Facebook n'a d'ailleurs que légèrement baissé (une vingtaine tout au plus).

Une personne ne peut pas annuler les manifestations

Dans son premier communiqué à ce sujet, la MAP titre que ce groupe Facebook "annule la manifestation de dimanche". Troisième exagération. Contactée par nos soins, Khadija Ryadi, présidente de l'Association marocaine des droits humains (AMDH) a réaffirmé que les associations signataires de la déclaration de soutien aux manifestants persistaient dans leur position.

Côté jeunes, il est à noter que le groupe "Mouvement liberté et démocratie maintenant" n'était pas le seul à appeler aux manifestations. Les "Jeunes du 20 février", à l'origine de messages vidéos et présents dans une conférence de presse tenue jeudi 17 février, compte à ce jour presque deux fois plus de membre dans son groupe Facebook (16 020, contre 8991 le 20 février à minuit heure de Paris). Ce groupe semble d'ailleurs plus structuré et très actif dans la préparation des manifestations dans différentes villes. Entre autres, un service de communication avec la presse a été mis en place.

Mais les jeunes à la tête de ce mouvement craignent les interférences par des opposants aux manifestations dans leur préparations, affirme Khadija Ryadi de l'AMDH. Une crainte qui n'est pas sans fondement. Tahani Madmad, une des portes-parole des jeunes du 20 février, aurait vu son compte Facebook piraté dans le courant de la semaine. De même Mohamed Aouni, président de la Coordination marocaine de soutien aux peuples, qui affirmait aujourd'hui que de son compte Facebook, des messages avaient été envoyés disant qu'il ne soutenait plus les manifestations.

Rachid Spirit-Zata, l'arnaqueur devenu chantre de l'indépendance du mouvement des jeunes

Autre fait marquant à la veille des manifestations, l'importance accordée par la MAP à Rahid Antid alias Rachid Spirit-Zata (pseudonyme Facebook). Cette personne a fait l'objet d'innombrables attaques lorsqu'il appelait encore à manifester le 20. Ces attaque avaient même été relayées par Guy Birenbaum sur les ondes d'Europe 1; Rachid Antit alias Spirit-Zata y a été dépeint comme vulgaire arnaqueur. Le site emarrakech.com l'a même décrit d'une manière à faire douter de son intelligence.

Ce même Rachid Antid aurait été à l'origine du communiqué qui explique l'annulation du soutien de son mouvement aux manifestations en des termes très idéalistes. "Les tentatives de courants d'obédience islamiste et ceux proches de la gauche radicale à exploiter cette initiative pacifique et à lui conférer une charge idéologique que nous ne partageons pas" seraient à l'origine de ce revirement.

"La non précision de tous les participants de leur identité politique et de leurs positions référentielles sur la monarchie marocaine en tant que système politique jouissant de l'unanimité nationale" serait la deuxième raison de l'annulation de cette manifestation, aurait précisé ce groupe de jeunes. Autres raisons : "la violation de l'engagement du principe de l'indépendance des mouvements du 20 février vis à vis des agendas extérieurs" et "le manque de visibilité de l'ensemble des institutions, partis et individus ayant tardivement rejoint l'appel du mouvement Jeunesse du Facebook". La formulation à de quoi faire rêver. "Agenda extérieur", on se croirait dans un communiqué d'un ministère.

Rachid Spirit-Zata, l'arnaqueur, est donc devenu Rachid Antid, le chantre de l'indépendance des jeunes du Maroc. Les réseaux sociaux ont de toute façon très vite démenti la rumeur de l'annulation des manifestations. A croire que les autorités n'ont toujours pas compris l'ADN qui anime l'appel de la jeunesse : sans leader, dignité, conscience politique, et maillage en réseaux grâce à internet. Si Khalid Naciri estimait que le gouvernement était serein, ils viennent par cette petite tentative de manipulation de montrer aux yeux du monde, la panique qui les traverse. 

15 commentaires
reaction sur Oum riyan
Auteur : azouzmoh
Date : le 23 février 2011 à 15h35
Vous abordez le sujet de la maniere souhaiter par le Makhzen car le climat pour votre position est creer par Hassan 2 et partant du principe tous ce qui est opposant a sa politique est un traite a la solde de l'ennemi etranger. Mais c'est l'etranger ou le meme Makhzen a deposer son argent (banque suisse e.a.)
trés loin de la vérité
Auteur : greenwite
Date : le 22 février 2011 à 12h30
j'ai lu la lettre, elle a été écrité la veille de la manif, elle contient beaucoup de mensonge et de contradictions. Cette lettre aussi avait prévu des choses qui allaient se passer lors de la manif, alors que la réalité a démenti tout ce qui a été écrit par cette lettre, qui révait de voir le maroc à feu et à sang, et plus que ça qui voulait aussi la chute du roi et donc la chute du royaume sacahant qu'aujourd'hui que le roi est le garant de la stabilité du maroc, chose hélas que beaucoup de "marocains" ignorent . Alors pour ceux qui ont lu cette lettre qui prédisaient des chose pour le 20, que pensez vous de la propagande et l'incitation à la violence de cette lettre. Les marocains ne sont pas tous dupe du moins pour la majorité 99%, car à peine 0,1% sont sorti pour cette manifestation, et ce chiffre en dit long et il est significatif, juste un pet dans l'eau. Le maroc est en marche et nous sommes vigilant et seront tous (99%) opposés à tous ceux qui veulent nous faire reculer en arrière, et qui veulent détruire tout ce qui a été réalisé ces 10 dernières années et ce qui est en cours, car quant on sème des grainent, il faut les arroser, enlever les mauvaises graine, attendre qu'elles grandissent avant de les cueillir. Il n y a pas de baguette magique.
fin de la dictature..completement abusé
Auteur : Oum Rayan
Date : le 21 février 2011 à 02h26
Wa alaykom salam

Il y'a une nuance attention a ne pas tomber dedans , dire les choses telles qu'elles sont même si elles sont contraires a une réalité voulue par un " mouvement démocratique " quelconque ne signifie pas que c'est de la désinformation , faire le contraire c'est de l'intox; et dire ce que l'on veut entendre
Je ne sais avec quelle lunettes vous voyez cet évènement, étant à l’étranger nous avons différentes sources d'informations et avis concernant la situation au Maroc , je peux vous assurer , que certains ne souhaitent que la déstabilisation ; sous couvert d'une démocratie.
gagner des visiteurs pour l'argent?
Auteur : internautemondial
Date : le 20 février 2011 à 18h28
"Il fut un temps où je croyais que Yabiladi était un site d'information... je commençais depuis plusieurs jours à me dire que décidément il y avait une sélection partielle et partiale de l'information"

Et oui je suis complétement d'accord, à force de voir le nombre d'articles cette semaine, pour faire l'évènement-sensationnel .....dire qu'il y a eu par exemple, des milliers de manifestants à agadir (une centaine pas plus et le double pour soutenir le roi et les quadruple des curieux) et dire que les médias ont "réduit" l'information pour des "centaines" de manifestants et surtout ce "plus" qui est nier que LES manifestants demandent "Plus" que des réformes, mais c'est le roi qu'ils cherchent à ...et bla bla le roi, etc...

oui je suis d'accord, yabiladi cherche le sensationnel...mais si tu y penses, il faut bien qu'ils gagnent de l'argent avec cet évènement:

infos dites "sensationnelles" = plus de visiteurs à leur site = plus de clics sur les pubs de google = plus de profits..

L'équation est assez simple!
illusions
Auteur : Hafid37
Date : le 20 février 2011 à 17h56
S'il y a une premiere leçon à tirer des manifestations pacifiques du 20 fevrier, qui n'ont pas attiré gand monde d'ailleurs, c'est qu'il faut faire la distinction entre la volonté populaire veritable et les illusions qu'entretiennent quelques agités.